Les navettes autonomes Keolis tiennent la vedette au congrès de l’UITP 

18-04-2017
Pour la première fois, des navettes autonomes électriques sans conducteur circuleront au Canada. Une première signée Keolis et Navya qui va permettre aux deux partenaires de démontrer en conditions réelles sur le continent nord-américain la performance de leur solution innovante de mobilité.

Après Las Vegas, des navettes autonomes Keolis investissent Montréal

Quatre mois après avoir sillonné les rues de Las Vegas lors du CES 2017, les navettes autonomes électriques sans conducteur de Keolis et Navya poursuivent leur conquête du continent nord-américain. Cette fois-ci c’est la ville de Montréal qui les accueillera du 15 au 17 mai prochain à l’occasion du congrès mondial de l’UITP (Union internationale des transports publics). 
 

Une double vitrine pour Keolis et Navya 

Pour Keolis et Navya, cette démonstration grandeur nature représente une double opportunité. C’est d’abord un moyen pour Keolis Canada de valoriser une solution innovante de mobilité auprès de la métropole de Montréal qui souhaite à terme déployer des navettes autonomes pour compléter son offre de transport public en centre-ville. C’est ensuite l’occasion de démontrer l’expertise des deux partenaires auprès des acteurs du secteur du monde entier réunis au Canada pour le congrès mondial de l’UITP. 
 

Une nouvelle vision électrique du transport public… et privé 

Comme le prouve depuis septembre 2016 le service Navly exploité à Lyon par Keolis, la navette électrique autonome permet aux collectivités d’adapter leur offre de transport au plus près des besoins des citoyens en matière de desserte du premier et dernier kilomètre. Ecologique et flexible dans sa gestion, ce nouveau mode de transport contribue à réduire les embouteillages et diminuer les nuisances tout en maîtrisant les impacts sur les infrastructures. 
D’une capacité de 15 passagers, les navettes autonomes Arma développées par Navya offrent également une réponse adaptée aux besoins de déplacement des entreprises, en facilitant l'accès et le déplacement sur leurs sites des visiteurs, des clients et des collaborateurs. Enfin, elles constituent une solution idéale pour les infrastructures telles que les aéroports, les hôpitaux, les universités, les complexes hôteliers ou les parcs d’attraction.
 

Nous sommes convaincus que les véhicules électriques représentent l’avenir du transport collectif et sommes très heureux de pouvoir tester ici même pour la première fois en sol canadien ce nouveau véhicule autonome. L’enthousiasme autour de ce projet est déjà contagieux

 

Patrick Gilloux, Président et Chef des opérations de Keolis Canada.