Urbain

A chaque ville son réseau de transport public
Parce qu’aucune ville ne ressemble à une autre, Keolis apporte à chaque Autorité Organisatrice une réponse sur-mesure à ses besoins de transport public. Une approche rendue possible par sa capacité du Groupe à comprendre chaque territoire et à mettre en œuvre des solutions souples et agiles s’adaptant aux évolutions des attentes de ses habitants.

La mobilité, un enjeu-clé pour les villes moyennes et leurs habitants

Les transports collectifs sont un levier essentiel de l’économie et de la vie sociale des villes moyennes autant qu’un moyen pour préserver la qualité de vie des habitants en limitant l’usage de la voiture. Ils revêtent aussi une importance cruciale pour une part importante de la population : sur 30 000 habitants d’une « ville centre », 3 500 adultes ne possèdent pas de voiture, 3 500 autres appartiennent à un foyer ne disposant que d’une voiture et 2 400 sont des adolescents ou jeunes adultes.

 

Une logique sur-mesure

Pour Keolis, les enjeux de mobilité des villes exigent des réponses sur-mesure, adaptées à leurs projets, leur géographie et aux habitudes de leurs habitants, sans pour autant peser sur le budget de la collectivité. Une conviction qui nécessite de repenser les réseaux existants et de les adapter en permanence. A Beaune, sur le réseau de transport Côte&Bus, le Groupe a construit une nouvelle offre hiérarchisée selon les quartiers d’habitation, modulée selon les heures de la journée et desservant mieux les zones en développement économique. Même démarche à Quimper et le réseau QUB, où pour enrayer la baisse de la fréquentation du réseau, Keolis a remis à plat son organisation, mis en place des fréquences constante sur certaines lignes et augmenté l’amplitude horaire.

 

Tout comme dans les métropoles, l’analyse du trafic par Keolis montre la nécessité d’apporter des réponses fines aux besoins d’une clientèle hétérogène (scolaires, familles, salariés, seniors, touristes…). A Quimper, par exemple, seuls 38% des abonnés valident exclusivement aux heures de pointe. A Caen, 70% du trafic annuel est assuré hors pointe dont 10% l’été, 15% pendant les petites vacances ou 15% le week-end. Et à Nevers, 68% des clients sont occasionnels (mois) ou exceptionnels (année).

Une palette de solutions de transport pour les villes

Keolis met à disposition des Autorités Organisatrices une large gamme de solutions dont la combinaison permet de répondre avec souplesse aux problématiques propres de chaque territoire. Quelques exemples :

  • Conception du réseau autour de lignes structurantes et secondaires adaptées à la fréquentation
  • Cadencements des lignes. A Blois, sur le réseau Azalys, sur une ligne de bus dont la fréquence a été diminuée au profit du cadencement, jugé plus simple par les voyageurs, la fréquentation a augmenté de 15%.
  • Véhicules : bus articulés, bus standards ou minibus, comme à Vichy sur le réseau Mobivie où, en dehors des heures de pointe les bus traditionnels sont remplacés par des petits véhicules moins chers et moins polluants
  • Transport à la demande (Resago et Flexo) pour les habitants excentrés ou en relais des lignes régulières en dehors des horaires habituels, comme à Blois, Montluçon, Montargis, à Saint-Malo ou encore Châteauroux.
  • Vélos en location longue durée comme à Tours ou Blois.
  • Covoiturage. Keolis est partenaire de société Instant System, qui développe des solutions de covoiturage pouvant être combinées avec l’offre de transport des villes.

Des villes territoires d’innovation

Pour Keolis, l’innovation ne doit pas profiter qu’aux seules métropoles, bien au contraire. La preuve : en 2017, Montargis et Orléans ont déployé l’ensemble des fonctionnalités du PlanBookTicket auprès de leurs voyageurs : l’intégralité du parcours de voyage est ainsi disponible sur smartphone, de la recherche d’itinéraire à l’achat de titres de transport jusqu’à la validation dans les véhicules.