Les visiteurs de passage

Touristes, professionnels : une clientèle occasionnelle, ultra mobile et exigeante
Promoteur d’un transport collectif qui sait répondre aux attentes de tous les profils de voyageurs, Keolis n’en oublie aucun. Et surtout pas le visiteur de passage, pour qui la facilité d’usage d’un réseau de transport contribue fortement à l’attractivité d’une ville.

Une clientèle demandeuse de transport… et d’information

Contrairement aux habitants des territoires voisins, la majorité des touristes urbains sont dépourvus de moyen de transport lorsqu’ils arrivent en train ou par avion. Pour ces voyageurs très mobiles, sans contraintes horaires et désireux de s’imprégner de l’ambiance d’une ville ou de découvrir son patrimoine, les bus, tramways et autres métros constituent donc le moyen privilégié pour se déplacer. A une condition près, et pas des moindres : qu’ils connaissent l’offre et sachent rapidement la décoder.

Des profils très variés

Les métropoles attirent des visiteurs de passage aux profils multiples : touristes urbains (qui passent une nuit sur place) et excursionnistes (qui ne restent que la journée), voyageurs pour motifs professionnels (25 % des visiteurs), congressistes, festivaliers mais aussi habitants des petites et moyennes villes environnantes. Et ils sont nombreux… A eux seuls, les touristes et les excursionnistes représentent plus d’une fois et demie la population locale sur une durée de six semaines

Plus nombreux que les Bordelais
Dans la métropole bordelaise, on comptabilise en un mois et demi 1,2 million de visiteurs de passage (hors département de la Gironde) pour une population de 750 000 habitants (source Keoscopie).

Les solutions Keolis pour les visiteurs de passage

La satisfaction des visiteurs constitue un levier pour renforcer l’attractivité d’une ville et les recettes de son réseau de transport. C’est pourquoi, en partenariat avec les Autorités Organisatrices, Keolis déploie des solutions de mobilité visant à mieux prendre en compte les besoins spécifiques de cette clientèle, à toutes les étapes de son voyage.

1. Soigner l’arrivée

Information multilingue papier et digitale, dans les gares et les pôles d’échanges, présence d’agents d’accueil, visibilité dans les offices de tourisme, signalétique d’orientation et de guidage, site web ergonomique et bien référencé… Autant de moyens que Keolis met en œuvre pour aller à la rencontre de la clientèle de passage et lui faciliter la compréhension du réseau dès son arrivée sur le territoire.

2. Accompagner le séjour

Offices de tourisme, hôtels, campings, musées, festivals… Keolis conclut de nombreux partenariats pour promouvoir son réseau et la ville auprès des vacanciers.

3. Promouvoir l’offre

Les réseaux jouent un rôle de prescripteur de l’offre de mobilité via ses supports d’information en suggérant des circuits de découverte qui combinent les différents modes, y compris la marche à pied. Les abribus et les flancs de véhicules sont également des supports de choix pour mettre en avant la desserte des sites dignes d’intérêt.

4. Proposer des formules et des tarifs attractifs

Pass de 1 à 7 jours, tarifs « groupe » ou « famille», adaptés au nombre de jours, combinés à une offre touristique : Keolis conçoit des formules sur mesure adaptées à chaque territoire et qui visent à simplifier et favoriser l’usage du transport collectif. A Lyon, par exemple, la « City Card » donne un accès illimité à l’ensemble du réseau et aux expositions temporaires de 22 musées pendant 1, 2, ou 3 jours avec, en prime, 50 % de remise sur le Wi-Fi de poche pour rester connecté.

5. Choyer les visiteurs professionnels

Fluidité et densité du réseau, information multilingue, large amplitude horaire, desserte en soirée : si le temps de passage en ville des voyageurs d’affaire et congressistes est compté, leurs attentes vis-à-vis du transport public n’en sont pas moins fortes. Keolis y répond en proposant des offres spécifiques à cette clientèle susceptible de jouer un rôle d’ambassadeur de la ville auprès de leur entourage ou d’y revenir avec leur famille.

Plus de 60 % des visiteurs de passage sont des occasionnels qui viennent dans la ville pour la première ou la deuxième fois (source Keoscopie). Ils ignorent donc pour la plupart les numéros lignes pour se rendre sur les sites touristiques ou s’il est possible d’acheter un billet à bord d’un bus ou d’un tramway…

Suivant