Keolis renouvelé pour l’exploitation de la desserte maritime des îles de Molène, Ouessant et Sein, en Bretagne

16-11-2016. Le Conseil Départemental du Finistère a renouvelé sa confiance au Groupe Keolis pour l’exploitation du service Penn Ar Bed qui assure la desserte maritime des îles de Molène, Ouessant et Sein, au large du Finistère. Le nouveau contrat, d’une durée de 4 ans, démarrera le 1er janvier 2017. Il génèrera un chiffres d’affaires cumulé de près de 37 millions d’euros. Avec ce renouvellement, Keolis renforce son ancrage en Bretagne tout en confirmant sa capacité à exploiter tous les modes de transport, y compris maritimes, sur tous les types de territoires.

Keolis Maritime Brest, qui exploite le service Penn Ar Bed depuis 1992, continuera d’assurer la desserte des îles de Molène, Ouessant et Sein, en Bretagne, jusqu’en 2020.  

Ce contrat a permis au Groupe de développer son expertise dans les transports maritimes, aussi bien en termes d’exploitation que de maintenance de navires.

La Compagnie exploite une flotte de six navires qui effectuent 1 520 rotations chaque année, permettant de transporter 165 000 passagers par an. Keolis Maritime Brest gère six gares maritimes ouvertes toute l’année : celles de Brest, Le Conquet et Audierne sur le continent, et celles des îles de Molène, Ouessant et Sein.
Une ligne estivale au départ du port de Camaret vient compléter le service durant la saison  touristique. Les équipes sont composées de 84 collaborateurs, dont 51 marins en hiver et de 108 collaborateurs, dont 64 marins, en été, qui assurent la liaison régulière entre le continent et les trois îles tout au long de l’année.

Dès le début du nouveau contrat de délégation de service public (DSP), le service connaitra plusieurs améliorations telles que :

  • dématérialisation des titres d’embarquement pour faciliter le parcours client
  • possibilité d’achat de billets sur des bornes spécifiques dans les gares maritimes d’Audierne et du Conquet
  • sécurisation de la chaîne du froid sur le transport de marchandises
  • renouvellement du matériel, et notamment achat d’un nouveau navire plus rapide et mieux adapté aux besoins de la Compagnie.

Keolis, acteur incontournable en matière de multimodalité

Le cœur de métier de Keolis est d’offrir des solutions adaptées au mieux aux besoins spécifiques de chaque territoire. Le Groupe, qui ne néglige aucun mode de transport, exploite en France et à l’international du train, du métro, du tramway, du bus, du car, du trolley-bus, du vélo, du VTC, des navettes autonomes électriques et des navettes fluviales et maritimes.

Chaque année, Keolis transporte 1 375 000 voyageurs par bateau, que ce soit par navettes fluviales 100% électriques à Bordeaux ou par navettes maritimes à Lorient et au large du Finistère. Méconnu,  le transport par bateau constitue pourtant un système de transport collectif à part entière.
A Lorient par exemple, plus de 800 000 voyageurs sont transportés chaque année par les navettes maritimes Keolis. Les navettes fluviales bordelaises sont quant à elles empruntées par 243 000 personnes par an, touristes comme résidents.
Le transport par bateau représente donc un véritable terrain d’innovation pour le Groupe qui opère, à Lorient depuis 2013, un bateau zéro émission de carbone à propulsion électrique pouvant contenir jusqu’à 150 passagers : une première mondiale pour le transport de passagers.

Avec ce nouveau contrat, Keolis confirme son savoir-faire en matière de multimodalité ainsi que son ancrage au sein du territoire breton. Un engagement à l’égard de la Région qui sera de nouveau visible samedi 19 novembre 2016, à l’occasion de la mise en service du premier téléphérique urbain de France, à Brest.