Keolis lance le 1er Observatoire des mobilités digitales

16-06-2015
Le Groupe Keolis, acteur majeur du transport public et NETEXPLO, observatoire international de l’innovation digitale, lancent ensemble le premier Observatoire des mobilités digitales, « Keoscopie Digital ». Keoscopie Digital ambitionne de devenir la référence en matière d’analyse et de prospective des usages numériques et de leurs influences sur la mobilité. Il marque une étape majeure dans le déploiement de la stratégie digitale du Groupe Keolis et de son projet de devenir un opérateur majeur de la mobilité connectée. Au cœur de cette stratégie : proposer aux voyageurs un véritable parcours digital, simple et personnalisé.

Cette version digitale est dans la droite ligne de l’observatoire de la mobilité Keoscopie, une série d’études qui depuis 5 années battent en brèche les idées reçues sur les modes de vie et les schémas de mobilité des citoyens dans toutes leurs diversités. Le Groupe Keolis anticipe ainsi la mobilité de demain et les nouvelles attentes de ses clients.
Les Keoscopies ont notamment permis d’apporter aux collectivités locales des réponses nouvelles et innovantes en matière de conception et d’évolution des réseaux de transport public, de tarification, de qualité de service, et de relation client.

Pour aller plus loin, le Groupe s’associe à l’observatoire Netexplo qui donne aujourd’hui un point de vue exclusif sur la révolution digitale. Netexplo est devenu un observatoire reconnu mondialement grâce à la qualité de son réseau de captation international composé de 16 professeurs d’universités et grandes écoles  prestigieuses et leurs élèves (HEC Paris, MIT MediaLab, National University of Singapore,  University of Technology Sydney, Bezalel Art & Design Academy Jerusalem, Cape Town University, IHECS Bruxelles, Keio University Tokyo, HEC Montréal, ESPM Sao Paolo, KAIST Séoul…) et sa capacité à défricher le monde à la recherche des nouveaux usages du digital grâce notamment à son Palmarès annuel Netexplo 100 et son Netexplo Trends Report.

L'Observatoire Keolis des mobilités digitales: un coup d’avance sur la mobilité connectée de demain

Keolis et Netexplo créent Keoscopie Digital avec une conviction et une volonté communes : placer les clients voyageurs au cœur de toute stratégie d’optimisation numérique de la mobilité quotidienne. Cette collaboration permet de renforcer le savoir-faire digital du Groupe Keolis afin d’aider les Autorités Organisatrices de Transport à mieux  répondre aux défis des smart cities. Ces études permettront de nourrir la R&D et de développer de nouvelles solutions digitales toujours plus adaptées aux attentes des voyageurs. 
Keoscopie digital se déclinera en deux volets :

  • L’Explo’lab : veille et exploration des innovations numériques encore expérimentales  à travers le monde. Ce laboratoire a pour objectif de sélectionner, d’ici octobre 2015, les innovations et les nouvelles technologies les plus pertinentes pour les traduire en services de mobilité et en nouveaux usages de déplacement.
  • Le Socio’lab : laboratoire  des styles de mobilité et des besoins d’assistance numérique. Il s’agit du volet « études et enquêtes » des besoins des voyageurs, dont les résultats seront rendus publics début 2016.

« Cette nouvelle démarche d’étude et d’analyse prospective s’intègre parfaitement dans notre stratégie digitale. Elle va nous permettre d’aller encore plus loin dans la compréhension et la connaissance de tous nos clients et d’anticiper leurs besoins et leurs usages actuels et futurs. Nous pourrons ainsi proposer une nouvelle expérience de mobilité centrée plus que jamais sur le client voyageur et concevoir les applications et les services digitaux de demain », se félicite Jean-Pierre Farandou, Président du Groupe Keolis. « Et comme toujours, nous nous adapterons à tous les profils clients, quelle que soit leur agilité numérique, et à toutes les villes, quelle que soit leur taille. »
 
« Smartphone, géolocalisation, économie de partage, big data, … la mobilité et le digital avancent main dans la main depuis quelques années et nos habitudes changent profondément : nous sommes tous devenus des nomades connectés. Par ailleurs, nous observons des transformations urbaines importantes et l’essai de Francis Pisani sur les villes intelligentes que nous venons de publier montre bien le double enjeu de la gestion des data et de la participation des citoyens. Il nous a semblé naturel de nous rapprocher de Keolis pour créer un observatoire commun spécifiquement consacré à la mobilité digitale afin d’analyser les tendances et les enjeux qui y sont associés » ajoute Thierry Happe, co-fondateur de l’observatoire Netexplo.