Certification 14 001 : 19 filiales qui font du bien à l'environnement

18-10-2018
La performance environnementale de Keolis, premier opérateur de transport de voyageurs à être certifié ISO 14001 à l’échelle du Groupe, c’est aussi et avant tout celle de ses filiales. Aujourd’hui, 19 d’entre elles sont certifiées sous la bannière du Groupe. Avec à la clé, une dynamique d’amélioration continue qui se traduit par la réduction de l’impact de leurs activités sur l’environnement.

Des consommations d’énergie en forte baisse

L’investissement dans de nouvelles installations d’éclairage ou de chauffage ajouté à la sensibilisation du personnel, ça paye. Plusieurs filiales ont ainsi réduit fortement leur facture énergétique. En un an, Autocars Planche a, par exemple, réduit sa consommation de gaz de 14,4% grâce à un changement de chaudière sur le site d’Arnas (Rhône) et au réglage de celle du site du Coteau (Haute-Loire). De son côté, Keolis Touraine a fait baisser sa consommation d’électricité de 8,7% en passant à l’éclairage LED. Quant à Keolis Tours, elle a réduit sa consommation d’électricité grâce à 2 actions : passage en LED et renouvellement de ses radiateurs.

De 12% à 20% d’eau moins

Renouveler les installations et repenser les pratiques quotidiennes sont tout aussi profitables en matière de consommation d’eau. Keolis Nîmes, par exemple, l’a fait baisser de près de 20% en un an en remplaçant les sanitaires et lavabo et en dotant de compteurs sa machine à laver. Autocars Planche a modifié sa procédure en matière de rythme de lavage des véhicules. Résultat : 16,5% de consommation en moins entre 2016 et 2017. Enfin, Keolis Caen Mobilités a réduit celle-ci de 12,8% en optimisant l’installation de recyclage d’eau de la machine à laver, le suivi et la maintenance.

Des déchets mieux triés et mieux valorisés

Mieux trier les déchets permet d’améliorer sensiblement leur taux de valorisationet de réduire leur impact sur l’environnement. Une filiale exemplaire dans ce domaine est  Keolis Commuter Services à Boston qui, grâce à son « Zero-sort recycling program » a plus que doublé son taux de valorisation (108,4% entre 2016 et 2017). Quant à Transpole, la filiale lilloise a augmenté le sien de 20,5% en réaménageant des zones ateliers afin de réduire le volume des déchets non dangereux en vrac. Et, en introduisant le tri du bois, des pare-brise, du verre comme en améliorant ses pratiques de tri, Keolis Tours a vu son taux de valorisation croître de 14,4%.

L’environnement au cœur des organisations 

Ces bons résultats sont notamment portés par l’intégration de la dimension environnementale dans l’organisation de chaque filiale. Une dynamique qui passe d’abord par l’implication des équipes. Keolis Paris Mobilité (réseau PAM 75) et Keolis Rennes ont, par exemple, mis en place un club environnement rassemblant périodiquement différents métiers de la filiale (conducteurs, régulateurs, planificateurs, formateurs,...). De son côté Keolis Orléans a formé 100% de son personnel – et pas seulement ses conducteurs - à l’éco-conduite. Plusieurs filiales imposent, par ailleurs, des prescriptions environnement à leurs sous-traitants (à l’image de Keolis Bordeaux pour l’entretien des espaces verts et l’affrètement transport). En plus de cette cible, Keolis Rennes sensibilisent les voyageurs à l’environnement via l’affichage dans les stations de métro et le site web du réseau STAR.