Du ferroviaire aux bus, Keolis se renforce sur le continent européen

A un jour d’intervalle, Keolis a débuté en décembre 2017 l’exploitation de deux nouveaux réseaux ferroviaires majeurs en Allemagne et aux Pays-Bas ainsi que celle d’un réseau de bus dans une ville de l’agglomération d’Amsterdam. Trois lancements qui viennent conforter l’ancrage et la dynamique de croissance du Groupe en Europe continentale.

Teutoburger-Wald-Network, le 4è réseau ferroviaire exploité par Keolis en Allemagne

Deux ans après avoir remporté le contrat du Teutoburger-Wald-Network (TWN), Keolis a démarré le 10 décembre 2017 l’exploitation de ce réseau ferroviaire de 500 km de voies qui comprend 5 lignes et 52 stations. Situé en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la région la plus peuplée d’Allemagne avec 18 millions d’habitants, il intègre une liaison transfrontalière avec les Pays-Bas. Son parc de 27 trains roulant à 160 km/h devrait parcourir 5,3 millions de km par an. D’une durée de 15 ans, ce nouveau contrat renforce l’ancrage fort du Groupe sur le marché ferroviaire allemand où Keolis exploite déjà en Rhénanie-du-Nord-Westphalie les réseaux Five – Ostwestfalen-Lippe-Netz, Hellwegnetz et Maas-Rhen-Lippe-Netz. S’ajouteront en 2018 le démarrage de deux autres contrats remportés par Keolis : l’extension du réseau Hellwegnetz et en 2019, le réseau de train régional de la région Rhin-Rhur (« S-Bahn Rhein-Ruhr »). Le développement de l’activité de Keolis en Allemagne s’accompagnera d’une forte croissance de l’effectif de sa filiale locale qui passera de 600 collaborateurs aujourd’hui à 900 fin 2019. 

Lancement du deuxième réseau ferroviaire régional de Keolis aux Pays-Bas

Le 11 décembre 2017, Keolis Nederland, la filiale néerlandaise du Groupe (ex-Syntus) qui réunit 1 900 salariés, a lancé l’exploitation du réseau de trains régionaux de la province  d’Orverijssel qui relient la ville de Zwolle à Enschede et à Kampen, aux Pays-Bas. Long de 81 km de voies jalonnés par 14 gares, il couvre les besoins d’une population de 1,2 million d’habitants Ses 16 trains électriques roulant à 160 km/h devraient parcourir chaque année 2,6 millions de km. D’une durée de 15 ans, ce contrat générera d’ici à 2032 un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros. C’est le deuxième réseau ferroviaire régional géré par Keolis Nederland qui exploite déjà celui de la province de Twente et propose par ailleurs une vaste gamme de solutions de mobilité (autobus, vélos, transport à la demande…).

600 millions de voyageurs par an dans les trains de Keolis

Ces deux nouveaux contrats ferroviaires en Europe témoignent de l’expertise de Keolis en matière de train et de mass-transit. Au total, le Groupe exploite désormais 1 100 trains régionaux dans 10 réseaux aux Etats-Unis (MBTA à Boston, Virginia Rail Express à Washington DC), en Allemagne (4 réseaux), aux Pays-Bas (2 réseaux) et au Royaume-Uni (Sud-est, Govia Thameslink Railway) transportant environ chaque année 600 millions de voyageurs. 

Une expérience de mobilité améliorée à bord de trains tout-confort 

Aussi bien en Allemagne qu’aux Pays-Bas, Keolis délivrera une expérience voyageur et une sécurité au meilleur niveau, grâce à un renouvellement du matériel et de nouveaux services. Sur les 27 trains du réseau TWN, 19 seront ainsi remises à neuf. Composées de 5 voitures pouvant accueillir jusqu’à transporter jusqu' à 532 voyageurs  (dont la moitié occupant des places assises), les nouvelles rames, qui ont bénéficié d’une rénovation soignée, disposent d'entrées élargies facilitant l'embarquement et le débarquement des passagers. Chaque train est également équipé de distributeurs de billets et peut accueillir 24 vélos. La même attention a été portée au confort des passagers du réseau d’Orverijssel. Ses rames de trois ou quatre voitures (de 228 à 260 voyageurs) se distinguent par des espaces intérieurs lumineux avec de grandes surfaces vitrées, une suspension pneumatique, des sièges confortables, de larges portes d'entrée de chaque côté, encore des prises électriques, l’accès gratuit au Wi-Fi et un espace pour fauteuils roulants. 

Les premiers bus BHNS Keolis hors de France

Keolis Nederland a également lancé le 11 décembre 2017,  l’exploitation durant 10 ans de « AllGo », le réseau de bus d’Almere, une ville nouvelle proche d’Amsterdam en fort développement. Long de 46 km, ce réseau se distingue par sa conception novatrice structurée autour de 14 lignes dont 6 lignes BHNS fonctionnant 24h/24 et 7j/7. Dans le cadre de ce contrat, la filiale du Groupe exploitera 101 véhicules, dont 7 bus 100% électriques et 31 BHNS, qui circuleront toutes les cinq minutes et couvriront 85 % du réseau de la ville,. C’est la première fois que Keolis exploite des BHNS en Europe hors de France. « AllGo » devrait transporter 100 000 passagers chaque jour. 

2017, une année de réussites et d’innovation pour Keolis en Europe continentale

Avec ces trois nouveaux lancements, Keolis vient clore une année de succès en Europe continentale. Le Groupe a ainsi démarré en juillet 2017 à Manchester l’exploitation le premier réseau de tramway du Royaume-Uni (96 km de voies). EFFIA a réalisé en Belgique les acquisitions d’Alfa Park et de la société Parkeren Roselaere qui marquent a première étape du développement de la filiale stationnement du Groupe à l’international. Enfin, Keolis a lancé aux Pays-Bas, HelloGo, la première application mobile du pays combinant tous les modes de transport du quotidien et permettant aux voyageurs de gérer la totalité du parcours client sur leur smartphone.