Keolis, grand gagnant du Palmarès des Mobilités 2018

07-12-2018
La 27ème édition du Palmarès des Mobilités du magazine Ville, Rail & Transports a récompensé 4 réseaux opérés ou accompagnés par Keolis : Bordeaux Métropole : Pass d’Or / Tours Métropole Val de Loire : Pass d’Argent / Eurométropole de Strasbourg : Pass de Bronze / Metz Métropole : Grand Prix des villes moyennes

Décerné par « Ville, Rail & Transports » le 4 décembre 2018, le Palmarès des Mobilités s’appuie sur les chiffres de l’Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) collectés sur l’année 2017 auprès des grands réseaux français sur la base de plusieurs critères dont l’évolution de l’offre, du trafic, ou encore la progression de la couverture du service. Composé de 10 experts, le Jury était présidé par Maxime Huré, président de l’association VIGS Mobilités-Territoires-Innovation/Sciences Po Lyon.

La cérémonie était précédée d’un après-midi de conférences. Thomas Fontaine, Directeur Général Keolis Dijon Mobilités, y a animé la table ronde « Nouvelles mobilités, villes intelligentes » et partagé son expérience de la mise en place de l’Open Payment en 2018 dans les tramways et les bus dijonnais.

Tous les lauréats du Palmarès ont tenu à exprimer la qualité du partenariat avec Keolis et à valoriser le rôle de l’exploitant dans l’obtention de cette distinction.

Pass d’or pour le réseau TBM de Bordeaux Métropole

Depuis 3 ans, Bordeaux Métropole figure au podium du Palmarès des mobilités. Elle décroche l’Or pour la première fois grâce à une offre de transport en progression comprenant l’extension de son réseau de tramway. Preuve de sa pertinence, cette politique ambitieuse a vu dans le même temps la fréquentation du réseau bondir : « +30 % depuis 2015, c’est-à-dire depuis le début de l’actuelle délégation de service public avec Keolis », précise Christophe Duprat, vice-président de Bordeaux Métropole en charge des Transports et du Stationnement. En 2019, ce réseau de tram, le plus étendu de France (hors Ile-de-France), s’allongera encore en janvier vers le Sud, avant l’inauguration d’une nouvelle ligne à la fin de l’année.

Pass d’argent pour le réseau Fil Bleu de Tours

« Notre objectif est d’inciter les habitants à prendre tous les transports en commun » souligne Frédéric Augis, vice-président Infrastructure et Mobilités de Tours Métropole Val de Loire. Alors que Tours est sur le point de valider le tracé d’une seconde ligne de tramway (les travaux débuteront en 2022), la ville a déjà repensé les itinéraires de bus pour en améliorer la complémentarité avec la première ligne de tram et peut compter sur 585 km d’aménagements cyclables, des services de location de cycles courte et longue durée ainsi que sept parkings-relais en proche périphérie. Enfin, au programme de l’année qui s’ouvre, la conception d’un service de navettes à la demande pour les zones peu desservies est sur la table. Ce prix a été décerné par Frédéric Baverez, directeur exécutif France du Groupe qui a remercié l’AO pour le renouvellement du contrat et a souligné l’importance de la relation partenariale entre l’autorité organisatrice et l’opérateur de transport pour atteindre le niveau de performance justifiant l’obtention d’un Pass.

Pass de Bronze pour la CTS de Strasbourg

La bonne gestion récompensée de l’Eurométropole de Strasbourg
+2% du trafic, et 5 millions d’euros d’économies en 2018 : tels sont les chiffres affichés par la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS), pour le compte de laquelle Keolis assure une assistance technique. Comme le souhaitait la collectivité locale, qui avait conclu en 2017 un “contrat de performance“ avec la CTS, « tous nos efforts de productivité vont contribuer à la baisse de la contribution versée par l’Eurométropole » souligne Jean-Philippe Lally, directeur général de la CTS. Ces bons résultats s’expliquent par une meilleure gestion de la sous-traitance, de la maintenance ou de la lutte contre la fraude. Ils favorisent la poursuite du développement du réseau, avec l’ouverture en 2018 d’un tronçon de tramway supplémentaire côté Kehl (Allemagne) et deux autres extensions en 2019 et 2020.

Grand Prix des villes moyennes pour Metz Métropole

Cinq ans d’une hausse de fréquentation ininterrompue, encouragée par les bus Mettis. Entre 2013 et 2018, l’agglomération messine est passée de 13,5 millions de voyages à quelques 21 millions, après une refonte complète de son réseau de transport, dont Keolis assure l’Assistance technique, et le lancement des deux premières lignes de bus à haut niveau de service Mettis. Soulignant la nécessité d’éradiquer les alertes de pollution atmosphérique à l’ozone, la métropole entend encore doubler le nombre de voyages par habitant annuel et se penche sur la création d’une nouvelle ligne Mettis et sur la performance des combinaisons entre différents modes et lignes. Une politique du stationnement automobile incitant à l’intermodalité, et l’ouverture depuis un an à la location de vélos en libre-service ont amorcé la mise en œuvre d’un plan vélo métropolitain sur huit ans, assorti d’un plan piéton.