Keolis lance le 1er service de navette autonome de Monaco

Durant tout l’été, les touristes et les habitants du Rocher peuvent se déplacer au cœur de Monaco Ville à bord d’une navette autonome électrique. Une nouvelle expérience de mobilité proposée par le Gouvernement Princier, en partenariat avec Keolis et la Compagnie des Autobus de Monaco.

Une boucle d’1 km au cœur du Rocher

Depuis le 3 juillet et jusqu'au 8 septembre 2019, les touristes et les habitants de la Principauté de Monaco peuvent se déplacer gratuitement dans le centre-ville de Monaco à bord d’une navette autonome électrique. Le parcours en forme de boucle d’environ 1 kilomètre dessert quatre arrêts du Rocher : Musée océanographique, le Ministère d’État, la Place du Palais et la Cathédrale. D’une capacité de 11 places, la navette circule de 9 heures à 11 h 30 puis de 13 heures à 20 heures avec une fréquence de passage de 15 minutes. Évoluant sur la voie publique, elle s’intègre au trafic.

Chiffres clés 

  • 1 navette toutes les 15 minutes
  • 4 arrêts sur 1 parcours d’1 km
  • 11 passagers

Une expérimentation développée et pilotée par Keolis

Conçue et produite par Navya, la navette est exploitée par la Compagnie des Autobus de Monaco (CAM), en partenariat avec Keolis. C’est la première fois que le Groupe conseille un autre opérateur pour l’exploitation de navettes autonomes. Le Groupe, qui a accompagné le Gouvernement Princier dans ce projet, a notamment géré l’obtention des autorisations et le déploiement technique, puis formé les opérateurs de la CAM présents à bord de la navette, qui peuvent si c’est nécessaire basculer en mode navigation manuelle pour reprendre le contrôle des véhicules. Les équipes de Keolis assurent également la supervision des navettes pendant toute la durée de l’expérimentation.

Des navettes autonomes au service de la « Smart Principality »

Cette expérimentation constitue une étape supplémentaire dans la mise en œuvre par la Principauté de Monaco de son concept de « Smart Principality » développé par le programme #ExtendedMonaco. Elle s’inscrit également dans le cadre de la politique de mobilité du Gouvernement Princier qui vise à enrichir son offre de mobilité composée de services de transport écologiques, intelligents et connectés afin de faciliter le transfert modal vers des mobilités douces et partagées et d’apporter une réponse sur-mesure à des besoins de mobilité que le réseau bus ne peut pas ou imparfaitement satisfaire. D’ores et déjà, les autorités monégasques envisagent une nouvelle expérimentation de navette autonome à l’automne prochain à l’occasion de quatre événements majeurs accueillis sur le Rocher (Congrès IPCC, Luxe Pack, Assises de la Sécurité Informatique, Sportel).

Keolis, pionnier de la mobilité autonome partagée

L’expérimentation monégasque confirme le leadership de Keolis dans le déploiement de ce nouveau mode de transport urbain flexible, sûr et écologique. Avec déjà plus de 30 déploiements à son actif dans le monde (Paris La Défense, Lyon Confluence, Londres, Las Vegas,…) et plus de 150 000 voyageurs transportés, le Groupe est le partenaire privilégié des collectivités pour la future intégration à grande échelle de navettes autonomes dans les réseaux urbains afin de répondre aux besoins spécifiques de mobilité dans de nombreux environnements : voirie trop étroite, zones piétonnes, campus, parcs de loisirs, zones touristiques, demande de déplacements ponctuelle (manifestations) ou limitée (desserte nocturne), …