Keolis récompensé de quatre prix au palmarès des mobilités 2019

13/12/2019
La 28ème édition du Palmarès des Mobilités du magazine Ville, Rail & Transports a distingué 3 réseaux opérés ou accompagnés par Keolis : Lyon : Pass d’or / Bordeaux : Pass d’argent & Prix Modernisation / Strasbourg : Pass de Bronze

Décerné par « Ville, Rail & Transports » le 10 décembre 2019, le Palmarès des Mobilités est un rendez-vous incontournable des acteurs du transport urbain. L’édition 2019 a réuni plus de 350 personnalités influentes du secteur (exploitants, pouvoirs publics, constructeurs…).

Décerné dans la soirée, le Palmarès 2019 a vu les réseaux opérés ou accompagnés par Keolis monter sur les trois marches du podium des Pass. Le prix Modernisation s’ajoute à ces récompenses. Les Pass du palmarès VRT s’appuient sur les chiffres de l’Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) collectés sur l’année 2018 auprès des réseaux français sur la base de plusieurs critères dont l’évolution de l’offre et du trafic ou encore la progression de la couverture du service.

Pass d’or pour Lyon, réseau TCL Sytral / Keolis Lyon

L’or revient au réseau lyonnais, qui affiche une double performance avec une hausse de la fréquentation de 5% dès le premier semestre 2019, et qui enregistre 480 millions de déplacements sur l’année 2018, sans nouvelle création d’infrastructures. La performance commerciale n’est pas en reste, avec le maintien d’un taux de couverture « recettes sur dépenses » de près de 60 %, largement supérieur à la moyenne du secteur.

Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral, AOT des Transports sur l’agglomération lyonnaise et le département du Rhône, se félicite de “la structuration du réseau lyonnais maillé et dense avec des interconnections renforcées.” Des belles performances couronnées, selon elle, par le “recul de l'usage de la voiture individuelle au profit d’un report modal vers les transports en commun”, un but affiché pour lutter contre la pollution.

L’année 2019, riche en inaugurations, verra sans nul doute cette tendance de fréquentation se confirmer grâce notamment à la réouverture de la très fréquentée ligne de trolleybus C3 et à l’inauguration de la ligne de tramway T6.

Les perspectives ne s’arrêtent pas là. Lors du prochain mandat (2020-2025), le Sytral devrait doubler son budget pour financer de nombreux projets ambitieux.

Pass d’argent & Prix Modernisation pour le réseau TBM de Bordeaux Métropole / Keolis Bordeaux Métropole

Depuis 4 ans, Bordeaux Métropole figure au podium du Palmarès des mobilités. Le bon élève réalise cette année un doublé. 

Le Pass d’Argent lui revient grâce à une hausse record de la fréquentation voyageurs (+ 10,5 % entre 2017 et 2018), soutenue par une offre de services renforcée pour la plupart des modes de transports : « Nous avons augmenté les fréquences de tram, effectué des travaux qui améliorent les voiries pour bus et là aussi augmenté les fréquences », détaille Christophe Duprat, vice-président de la Métropole chargé des transports. Ce prix a été décerné par Frédéric Baverez, Directeur exécutif France du Groupe qui a souligné l’importance de la relation partenariale entre autorités organisatrices et les opérateurs de mobilité.
TBM est également récompensé du Prix de la Modernisation, saluant les innovations réalisées sur le réseau de tramway dont l’alimentation électrique se fait par le sol dans le centre de la métropole : l'installation de nouveaux rails plus courts et démontables sur les carrefours routiers permet une maintenance et une exploitation optimisées.

Pass de Bronze pour la CTS et l’Eurométropole Strasbourg

Le troisième prix a été remis pour la deuxième année consécutive à la Compagnie des transports Strasbourgeois (CTS) pour laquelle Keolis assure une assistance technique.

Ce Pass de Bronze salue les bénéfices immédiats tirés du contrat de performance signé en 2017 avec l’Eurométropole, actionnaire à 80% de la nouvelle société publique locale (SPL) créée en juin 2019. L’objectif financier exigé - 5 millions d’euros d’économies – a été respecté par l’opérateur, en faisant évoluer la sous-traitance et en renforçant sa politique de lutte contre la fraude. Ces recettes supplémentaires seront intégralement réinvesties dans les infrastructures de la CTS.