Keolis Rennes présente ses dernières innovations sur le salon des nouvelles mobilités « InOut »

26-03-2019
Du 28 au 31 mars, Keolis participe à l’événement InOut au côté de Rennes Métropole et d’autres acteurs économiques du transport et de l’énergie. Au programme : les dernières possibilités offertes par l’appli “Star“, des trajets en navette autonome, des balises intelligentes améliorant l’accessiblité du métro aux non-voyants ou encore la future ligne B du métro en réalité virtuelle… Entre autres surprises.

Pour cette deuxième édition de InOut, le salon des nouvelles mobilités quotidiennes, Keolis Rennes présente ses nombreuses innovations sur son stand, lors de débats, d’ateliers et de sessions découvertes diverses. De quoi séduire et informer les professionnels (présents les 28 et 29 mars) et le grand public (le 30 et 31 mars, entrée libre).

Keolis Rennes expose sa large palette d'innovations

Sur le stand de l’opérateur du réseau de transport urbain Star, on découvre ainsi Affluzen, un sytème de mesure en temps réel de l’affluence sur le réseau de bus rennais actuellement développé par un trio de start-up. Right Hear, un système unique en France, a pour objectif d’aider les personnes porteuses d’un handicap visuel à s’orienter grâce à des balises intelligentes, tout juste installées dans trois stations du métro rennais. 

Côté billétique, des présentations autour de fonctionnalités pratiques comme le porte-clé connecté KorriGo, rechargeable en titre de transport à l’aide d’un smartphone, ou la lecture du contenu d’une carte KorriGo avec une nouvelle fonction de l’appli Star et la technologie NFC d’un téléphone sont également au menu, parmi d’autres innovations.

Pendant ce temps, au “village Out“ du centre-ville, les visiteurs pourront notamment découvrir les métiers du réseau Star présentés par les équipes RH, s’inviter à bord des futurs bus électriques, et tester toutes sorties d’engins à roulettes à la Maison du Vélo, ainsi qu’un parcours à bord d’une navette autonome circulant sur le Campus de Beaulieu (avec dépot des visiteurs sur zone en bus électrique).

Conçu comme un laboratoire à ciel ouvert des nouvelles mobilités, cet événement avait rassemblé 20 000 personnes en mars 2018, dès sa première édition.