Une première année de succès pour une première mondiale signée Keolis et Navya

Plus d’un an après son lancement, NAVLY, le service expérimental de desserte par véhicule électrique autonome de l’éco-quartier Confluence de Lyon, s’impose comme une vraie réussite. A quelques semaines du démarrage d’une nouvelle année d’expérimentation, Keolis et Navya confirment d’ores et déjà l’avance qu’ils ont prise dans le déploiement de ce mode de transport public innovant qui répond aux enjeux de la mobilité de demain.

Deux navettes en circulation depuis plus d’un an au cœur de Lyon 

Le 2 septembre 2016 à Lyon, Keolis et Navya, société spécialisée dans le développement de solutions de mobilité autonomes, donnaient le top départ d’une première mondiale : l’expérimentation en voie ouverte d’une desserte de transport public par véhicule électrique autonome sans conducteur. Baptisé NAVLY, ce service gratuit et ouvert à tous permet d’effectuer un parcours de 1 350 m au cœur de l’éco-quartier de Confluence, qui accueille, au sud de la presqu’île de Lyon, de nombreuses entreprises, des commerces ainsi que des équipements culturels et de loisirs. Deux navettes effectuent des rotations toutes les 15 ou 30 minutes selon les heures, du lundi au samedi. 13 mois après son lancement, NAVLY, qui a transporté 22 000 passagers, s’est parfaitement intégré à l’environnement urbain comme au sein du réseau de transports en commun lyonnais, grâce à sa connexion avec la ligne de tramway T1. 

Qui fait quoi ?

  • NAVLY est la société d’exploitation spécifique créée par Navya et Keolis
  • Navya apporte son expertise et son savoir-faire en fournissant les véhicules autonomes NAVYA SHUTTLES, et assure la supervision et la maintenance des véhicules
  • Keolis, opérateur du réseau TCL, est en charge de l’exploitation de la ligne de transport et de la gestion du personnel

Réussite sur toute la ligne

Validé par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie en tant qu’expérimentation nationale, ce test mené avec le soutien actif de la Métropole de Lyon, du Sytral, l’Autorité Organisatrice lyonnaise, et de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) a permis de démontrer la fiabilité de ce nouveau mode de transport et de confirmer le très bon accueil du public face à un véhicule sans conducteur. Sur le plan technique, le bilan est extrêmement positif. Aucun incident majeur n’est intervenu depuis septembre 2016 tout au long des 14 000 km parcourus par les véhicules. 
La durée de l’expérimentation (prolongée jusqu’à la fin décembre 2017) a d’autre part permis d’optimiser le service pour offrir aux passagers une expérience toujours plus performante, fluide et confortable grâce à l’ « intelligence » des navettes. Celles-ci disposent en effet d’une capacité d’apprentissage qui leur permet d’améliorer leur navigation en enrichissant la connaissance de leur environnement au fur et à mesure qu’elles circulent.  
 

NAVLY, une « saison 2 » riche en innovations

Une demande pour poursuivre l’expérimentation NAVLY jusqu’à la fin 2018 a été adressée au ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Cette seconde phase vise à continuer de démontrer la fiabilité du système et à améliorer le service pour accroître sa fréquentation auprès des salariés du quartier. Dans cet objectif, une application mobile est d’ores et déjà disponible sur l’AppStore et Google Play pour fournir à ces derniers une information voyageur facilitant l’utilisation de la navette dans leur parcours. 
De nouvelles fonctionnalités et technologies seront d’autre part intégrées pour optimiser le confort et l’exploitation (nouveau système de chauffage, contournement d’obstacles fixes, évolution de l’architecture capteurs, communication entre les véhicules et les infrastructures, synchronisation autonome des départs depuis les terminus…). 
 

Keolis, pionnier de la mobilité urbaine de demain 

Plus de 70 délégations, dont 70% en provenance de l’étranger, sont venues à Lyon pour découvrir NAVLY, son fonctionnement et son intégration au réseau TCL

Ce vif intérêt des acteurs de la mobilité a donné naissance à d’autres expérimentations comme celle menée par Keolis depuis juillet 2017 à la Défense en partenariat avec Ile de France Mobilités.  Une dizaine d’autres projets sont d’autre part à l’étude confirmant tout le potentiel de ce nouveau mode de transport écologique et flexible, qui contribue à réduire les embouteillages et diminuer les nuisances. Permettant d’optimiser les déplacements sur les premiers et derniers kilomètres dans les zones urbaines, il est également adapté aux « sites propres » comme les aéroports, les sites industriels, les campus universitaires, les centres commerciaux ou les hôpitaux. En démontrant à Lyon sa capacité d’intégrer les navettes autonomes électriques à son offre multimodale, Keolis réaffirme son statut de pionnier d’une mobilité de demain durable et partagée, qui répond toujours mieux aux attentes des villes « intelligentes » et de leurs habitants. 
 

Cultivant une même vision de la mobilité partagée, connectée et électrique, Keolis, le SYTRAL et la Métropole de Lyon ont une nouvelle fois démontré leur capacité d’innovation en lançant le service de navettes autonomes NAVLY, fruit d’une relation partenariale forte et nouée de longue date. 

 

Jean-Pierre Farandou, Président du Groupe Keolis

Véritable vitrine de la mobilité urbaine, le SYTRAL mène depuis de nombreuses années, une politique volontariste d’innovation technique et technologique. Ce n’est donc pas un hasard si Lyon a été choisie pour accueillir cette expérimentation d’une nouvelle solution de transport public qui vient compléter l’offre existante et répondre aux enjeux de la desserte du dernier kilomètre. C’est avec beaucoup d’intérêt et de plaisir que nous sommes partenaires de cette première mondiale sur notre réseau.

 

Fouziya Bouzerda, Présidente du SYTRAL