Résultats Keolis 2017 : croissance rentable soutenue et accélération de la transformation

2017 a été une année très positive pour Keolis, avec une progression significative du chiffre d’affaires, de l’EBITDA et du résultat net. Le chiffre d’affaires a augmenté de 6,4% pour atteindre 5,4 milliards d’euros. Cette forte croissance du chiffre d’affaires s’accompagne d’une bonne amélioration de la rentabilité (EBITDA récurrent) qui progresse de 313M€ à 342M€, soit +9,4% entre 2016 et 2017. Le résultat net part du Groupe s’élève à 51M€, en hausse de +13% par rapport à 2016.

Après une année solide en 2016 (+1,4%), Keolis renoue avec une croissance soutenue (+6,4%) grâce à ses nombreux succès en France et à l’international.

Le Groupe a su anticiper les transformations structurelles que connaît le secteur de la mobilité, ce qui lui a permis de continuer à délivrer d’excellents résultats dans son cœur de métier et d’accélérer sa stratégie « nouvelles mobilités ».

Résultats 2017 : Keolis relance sa croissance

Le chiffre d’affaires du Groupe atteint 5,4 milliards d’euros en 2017, en croissance de 324 M€,  par rapport à 2016, soit +6,4%.

Le chiffre d’affaires enregistre une forte hausse : hors effets de change et de périmètre, la croissance organique du chiffre d’affaires s’établit à +5,9%. Cette progression s’explique par la bonne tenue du socle dans l’ensemble des métiers du Groupe et par le lancement de nombreux contrats remportés les années précédentes, notamment au Royaume-Uni, en Europe Continentale, aux Etats-Unis et en Australie.

La rentabilité du Groupe (EBITDA récurrent) est en hausse par rapport à l’an passé et atteint 342M€ (+9,4%). Hors effets de change et de périmètre, la croissance organique est supérieure à celle du chiffre d’affaires à +7,0%. 

La structure financière du Groupe reste solide avec une dette nette contenue à 1,01 milliard d’euros qui permet d’afficher un levier d’endettement de 2,4x à fin 2017, en deçà des limites prévues dans la documentation bancaire. 

Le résultat net part du Groupe s’élève à 51M€, en amélioration de +13% (+6M€) par rapport à 2016.

Une année de succès en France 

Alors que 30% de son chiffre d’affaires en France était en renouvellement, Keolis a su préserver sa part de marché et consolider son socle national. Les marchés gagnés ou renouvelés vont générer un chiffre d’affaires annuel de 761 millions d’euros. 

De nombreux renouvellements, dont certains emblématiques…

Opérateur historique du réseau lillois, Keolis, qui a été renouvelé à Lille le 15 décembre 2017, continuera d’exploiter les services de mobilité de la Métropole Européenne de Lille (MEL). Le nouveau contrat, d’une durée de 7 ans, générera un chiffre d’affaires cumulé de 2,1 milliards d’euros. 
Keolis a mis en œuvre tout son savoir-faire pour faire du réseau lillois une vitrine internationale en matière de métro automatique et de multimodalité (métro, tramway, bus, transport à la demande, vélos en libre-service, intégration tarifaire avec le TER,…).

Rennes Métropole a renouvelé sa confiance à Keolis pour assurer l’exploitation des services de mobilité de son territoire (métro, bus, vélos en libre-service, covoiturage dynamique et transport de personnes à mobilité réduite). Cette nouvelle « DSP mobilité », a débuté le 1er janvier 2018, pour une durée de 7 ans. Elle générera un chiffre d’affaires cumulé de 983 millions d’euros.
Keolis accompagnera la métropole dans la mise en service de la seconde ligne de métro automatique en 2020, ainsi que dans sa transition vers l’énergie électrique avec l’arrivée, dès 2018, de huit bus 100% électriques. 

Île-de-France Mobilités a choisi de conserver Keolis aux commandes de Filéo, le plus grand service de transport à la demande d’Europe, qui dessert la plateforme aéroportuaire de Paris-Charles-de-Gaulle (territoire de 259 km², 43 000 entreprises), et de deux lignes Express à destination de Roissy. 
Le nouveau contrat a débuté le 1er janvier 2018 pour une durée de 6 ans. Il générera un chiffre d’affaires cumulé de 77 millions d’euros.

Le Groupe a également été reconduit pour l’exploitation des réseaux de transport urbain de Caen, Amiens, Quimper, Morlaix, Chaumont, Sarrebourg, Toul, Lons-le-Saunier, Pontarlier, Obernai.

En interurbain, ce sont 75M€ de contrats qui ont été renouvelés.

… et de nouveaux réseaux

Le 1er avril 2017, Keolis a démarré l’exploitation du réseau de transport public Chronoplus de Côte Basque Adour (Bayonne-Anglet-Biarritz), remporté en 2016.
Keolis lancera, dès 2019, deux lignes de Tram’Bus (BHNS) entièrement électriques.

Fin octobre 2017, la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon a confié au Groupe Keolis l’exploitation de son réseau de transport public, Ginko.
Dans le cadre de ce contrat, démarré le 1er janvier 2018 et qui générera un chiffre d’affaires cumulé sur 7 ans de 248,5 millions d’euros, Keolis déploie une offre de mobilité globale et connectée combinant le tramway, le bus à haut niveau de service (BHNS), le vélo, le transport à la demande, le covoiturage et le transport de personnes à mobilité réduite.

Croissance des recettes commerciales

L’activité a été particulièrement dynamique avec un accroissement des recettes commerciales et de la fréquentation.

Keolis enregistre des performances au-dessus de la moyenne de la profession avec une hausse de +4,6% des recettes commerciales et une hausse de fréquentation de +3,8% dans ses 14 plus grands réseaux urbains, qui représentent plus de 95% des recettes.
Ces succès valident l’efficacité des actions commerciales de conquête et de fidélisation, ainsi que la politique de lutte contre la fraude du Groupe.
Par ces actions, Keolis poursuit ses efforts pour améliorer pour le compte des autorités organisatrices le ratio recettes/dépenses de leurs réseaux, le réseau lyonnais TCL affichant notamment en 2017 un taux record de 60%, de loin le plus élevé de la profession.

Croissance externe active 

Après l’acquisition, en 2017, de deux sociétés de transport de personnes à mobilité réduite basées en Ile-de-France, Les Coccinelles et Les Kangourous, Keolis a racheté, début janvier 2018, le groupe Peglion, basé dans les Alpes-Maritimes. Peglion regroupe trois sociétés de transport par autocar de la région PACA : TRAM, Phocéens Cars et Santa Azur, ainsi qu’une filiale dédiée à l’organisation de voyages, Phocéens Voyages.

Stationnement : une forte croissance pour EFFIA

Avec plus de 37 marchés gagnés, dont 23 en offensif, EFFIA a connu une très belle année et a remporté près de 30 000 places supplémentaires. La filiale de Keolis dédiée au stationnement gère désormais 210 500 places, dont 19 500 en Belgique. 

Grâce à l’acquisition des sociétés Alfa Park et Parkeren Roeselare, EFFIA est en effet désormais implantée en Belgique et ambitionne de poursuivre son internationalisation dans les prochaines années. 

Malgré un contexte du marché du stationnement morose, les recettes des parkings ont augmenté de +4,7% à périmètre constant. Cette hausse significative est le fruit des politiques de conquête et de fidélisation menées par EFFIA, ainsi que de sa stratégie d’innovation digitale au travers de son service de réservation en ligne Resaplace et de son partenariat avec OnePark, plateforme de réservation de parking sur internet et sur application mobile.

Une expertise « mass transit » reconnue à l’international

La part de l’international représente aujourd’hui 45% du CA global du Groupe.
En 2017, Keolis a renforcé son expertise « Mass Transit » à l’étranger, grâce à des gains, renouvellements et lancements de réseaux de métro, tramway et train régional. 

Pionnier et leader mondial du métro automatique, Keolis continue d’enrichir son expertise à l’international

Au Qatar, Keolis a remporté, au sein de la joint-venture RKH Qitarat fondée par le consortium RATP Dev – Keolis et la société qatarie Hamad Group, le contrat d’exploitation et de maintenance du nouveau réseau de métro automatique de Doha et du tramway de la future ville de Lusail, actuellement en construction. Estimé à plus de 3 milliards d’euros, ce contrat emblématique, d’une durée de 20 ans, est l’un des projets phares de la préparation à la Coupe du monde de football de 2022. 
Le réseau devrait ouvrir au public en 2020. 

En Chine, Keolis, qui lancera fin mars 2018 avec son partenaire chinois Shentong Metro la première ligne de métro automatique de Shanghai, a remporté fin septembre 2017 son deuxième contrat de métro automatique dans la mégalopole. Il s’agit de la future ligne de métro de l’aéroport de Pudong International, qui reliera les deux terminaux existants aux nouveaux terminaux de l’aéroport de Shanghai. Ce projet vise à accompagner la très forte croissance de l’aéroport, qui devrait accueillir dans les prochaines années 80 millions de passagers annuels (contre 60 millions actuellement).
Le contrat, d’une durée totale de 20 ans, comporte plusieurs phases, dont la première débutera en juin 2019.

En Inde, Keolis a démarré, le 29 novembre 2017, l’exploitation de la première section (30 km) du métro automatique d’Hyderabad, l’un des plus importants du pays à son ouverture complète (68 km).

N°1 mondial du tramway

En Australie, Keolis a été renouvelé en septembre 2017 pour le contrat d’exploitation du réseau de tram de Melbourne, Yarra Trams, le plus grand réseau de tramway au monde (250 km de voies doubles).
Keolis Downer, qui exploite ce réseau depuis 2009, a amélioré la sécurité, atteint des niveaux record de satisfaction des passagers et maintenu la ponctualité du service malgré une forte augmentation de la fréquentation.

Fin décembre 2017, à Gold Coast, dans le Queensland, le Groupe a mis en service l’extension du tramway G:link, qui passe de 13 à 20,3 km.
Cette extension permet d’interconnecter deux modes de transport – train et tramway – et de mieux relier Gold Coast et Brisbane, les deux plus grandes villes de la région. 
Keolis a lancé cette extension en prévision des jeux du Commonwealth qui se dérouleront en avril 2018, afin de pouvoir mieux gérer les flux massifs de voyageurs assistant à la compétition. 

A Newcastle, le Groupe est, depuis le 1er juillet 2017, le premier opérateur privé à exploiter un réseau de transport multimodal en Australie. Après les bus et les ferries, Keolis opérera, dès 2019, le nouveau tramway.

Au Royaume-Uni, Keolis a démarré, le 1er juillet 2017, l’exploitation du plus grand réseau de tramway du pays, Metrolink, à Manchester. Ce réseau, qui s’étend sur 96 km et dessert 93 gares réparties entre les centres urbains du Grand Manchester, son aéroport et ses banlieues, transporte 37 millions de voyageurs par an. 

Fin décembre 2017, au Danemark, Keolis a mis en service la première phase du  nouveau réseau de tramway d’Aarhus, le premier au Danemark. 26 tramways, dont 12 tram-trains, circulent sur le réseau qui atteindra, à terme, une longueur de 110 km et desservira 51 stations.

Keolis se renforce dans le ferroviaire à l’international

Keolis, qui exploite désormais 10 franchises ferroviaires à l’international, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, poursuit sa croissance et renforce son expertise dans le transport ferroviaire de proximité. 

En Europe continentale, le Groupe a lancé en décembre 2017 les réseaux ferroviaires de Teutoburger-Wald-Netz (TWN) (Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne) et du réseau reliant les villes de Zwolle à Enschede et Kampen (région d’Overijssel, Pays-Bas).

Aux Etats-Unis, à Boston, grâce au retour de la performance opérationnelle, Keolis a pu améliorer la qualité du service de ce contrat dont l’équilibre financier sera rétabli début 2018.  

Keolis accélère sa transformation…

Dans la mobilité digitale

En 2017, Keolis a enrichi sa solution PlanBookTicket en lançant le M-Ticket (billet dématérialisé sur smartphone) dans ses réseaux de Montargis et Orléans.
A Orléans, plus de 10 000 utilisateurs uniques ont utilisé le M-ticket, avec une croissance mensuelle de 30% depuis le lancement.
Pour la première fois en France, une solution digitale unique intègre, au sein d’une seule application,  les fonctionnalités de « planification », « réservation » et « achat » et de « validation » du titre de transport. Keolis a ainsi franchi une nouvelle étape vers la simplification du parcours client.

Keolis a également développé la solution de « Mobility as a Service » helloGo, première plateforme « MaaS » aux Pays-Bas, qui sera déployée prochainement par sa filiale Keolis Nederland.

Dans la mobilité autonome

En 2017, Keolis et Navya ont multiplié les expérimentations de navettes autonomes en France et à l’international, avec un total de 10 expérimentations dans 7 pays.
Depuis septembre 2016, les navettes exploitées par Keolis ont transporté 69 000 passagers et parcouru 27 000 km. De nombreux cas d’usage ont ainsi pu être testés : service régulier sur une longue durée (Lyon), circulation en zone piétonnière dense (Paris-La Défense), circulation sur la voie publique, échange d’informations avec les feux de signalisation (Las Vegas).
Dans le cadre de son partenariat avec Navya, Keolis sera, en 2018, partenaire de lancement du nouveau véhicule Navya « AutonomCab », qui a été démontré conjointement lors du CES 2018 à Las Vegas.

Dans la mobilité partagée en temps réel

A Newcastle (Australie), dans le cadre de son contrat de transport multimodal,  Keolis a lancé, début 2018, un service innovant de transport à la demande sur une zone de 50km², en partenariat avec VIA, leader mondial des solutions de mobilité partagée en temps réel.

…et poursuit sa diversification

Keolis, N°1 du transport sanitaire en France

En juillet 2017, Keolis s’est associé aux sociétés Intégral et Douillard pour créer Keolis Santé et devenir le N°1 du transport sanitaire en France, avec, d’emblée, 1650 salariés et 1 000 véhicules.

Cinq mois plus tard, Keolis Santé s’est allié au réseau national d’ambulances JUSSIEU secours et en a fait sa marque commerciale, devenant ainsi le réseau français de référence des services d’ambulances avec 4 000 collaborateurs et 2 200 véhicules 

Ces bons résultats en France et à l’international confirment la stratégie de Keolis qui performe dans son cœur de métier et accélère sa transformation dans les nouvelles mobilités. 

La croissance des effectifs traduit le développement important du Groupe, qui a recruté 4 300 nouveaux collaborateurs : 1 300 en France et 3 000 à l’international.
Keolis emploie désormais 63 000 collaborateurs répartis dans ses 16 pays d’implantation.

2017 est une année très réussie qui nous encourage à tenir le cap engagé : être forts sur nos métiers historiques, innovants en termes de services et audacieux dans nos nouveaux business 

 

Jean-Pierre Farandou, Président du Groupe Keolis