À Tours, Keolis lance trois nouvelles lignes de navettes 100 % électriques

Trois nouvelles lignes de proximité assurées par des navettes 100 % électriques permettent aux habitants de la métropole tourangelle de faciliter leurs déplacements tout en préservant l’environnement. Une initiative qui s’inscrit dans la volonté de Keolis et de Tours Métropole Val de Loire d’agir ensemble pour une mobilité plus durable.

Des navettes électriques au service de l’intermodalité

Depuis le 26 août 2019, trois nouvelles lignes « Citadine » desservent des quartiers de la métropole tourangelle et le centre-ville de Tours et à l’aide de navettes 100 % électriques. Fonctionnant du lundi au samedi, ces lignes de proximité, qui s’ajoutent à la ligne Citadine déjà existante, favorisent l’intermodalité en permettant aux voyageurs du réseau Fil Bleu de rejoindre plus facilement les stations de tramway, les parkings-relais et les parcs à vélo. Le parc de navettes électriques du réseau passe ainsi de 4 à 9 véhicules, grâce à un investissement de plus d’un million d’euros du groupe Keolis. D’une autonomie de 130 km, les navettes Bluebus fabriquées en France le constructeur Bolloré se rechargent en 8 heures sur 220V.

Fil Bleu toujours plus « vert »

Le déploiement de ces nouvelles navettes 100 % électriques s’inscrit dans l’engagement de Tours Métropole Val de Loire et du Syndicat des Mobilités de Touraine en faveur d’une mobilité décarbonée plus respectueuse de l’environnement. Depuis plusieurs années, l’Autorité Organisatrice et Keolis Tours, dont le contrat a été renouvelé fin 2018 jusqu’en 2026, agissent pour optimiser la performance environnementale du réseau Fil Bleu, tout en développant sa fréquentation (+20 % de voyages prévus d’ici à 2026) sur les 25 communes qu’il dessert grâce à plusieurs leviers :

  • la création en 2013 d’une ligne de tramway, un mode de transport 100 % électrique, qui concentre à lui seul 44 % des voyages effectués sur le réseau
  • le renouvellement du parc de bus entre 2013 et 2016 qui a permis de réduire de 50 % la pollution émise par les véhicules.
  • le lancement de services de location de longue durée de vélo et d’autopartage.
200 000
passagers attendus par an sur les 3 nouvelles lignes Citadine
9
minibus électriques d’une capacité de 21 passagers dont 1 passager à mobilité réduite
+ d'1M
d’euros investi par Keoli

De nouvelles ambitions pour accélérer la transition énergétique

À terme, Tours Métropole Val de Loire vise l’objectif de convertir progressivement 100 % de son parc de bus (120 véhicules) au GNV et bio-GNV, avec 45 premiers bus d’ici à 2025 et une alimentation en bio-GNV assurée par la production de la station d’épuration métropolitaine. Par ailleurs, le réseau Fil Bleu, qui a été primé en décembre 2018 au 27e palmarès « Ville, Rail et Transports » des Mobilités s’enrichira à l’horizon 2025 d’une 2e ligne de tramway qui transportera près de 40 000 voyageurs chaque jour.

Keolis, un acteur engagé pour une mobilité plus durable

Acteur de la transition énergétique, Keolis s’engage auprès des voyageurs et des Autorités Organisatrices de Mobilité pour promouvoir une mobilité plus durable. En 2019, Keolis deviendra ainsi l’opérateur gérant le plus grand nombre de réseaux de bus et BHNS 100 % électriques en France (Amiens, Bayonne-Biarritz-Anglet, Orléans, Rennes, Pau…) tout en assurant l’exploitation de nombreux parcs à l’international (Suède, Pays-Bas, Norvège, États-Unis, Canada…).

Keolis a également acquis une expertise reconnue dans le déploiement de réseaux de bus rouant au GNV et au bio-GNV (Lille, Bordeaux, Le Mans, Besançon…). Fin 2018, le Groupe exploitait 3 847 véhicules à énergie alternative, dont 312 électriques.