Keolis accélère son développement dans la mobilité autonome avec le lancement de nouvelles navettes à Rennes, Lyon et Newcastle (Australie) et la présentation d’un bus autonome à Göteborg (Suède)

18/11/2019
Déjà exploitant de deux navettes autonomes à Rennes, sur le campus universitaire Beaulieu 1, Keolis enrichit son expérimentation en intégrant deux nouvelles navettes du constructeur EasyMile, qui inaugure à cette occasion sa navette nouvelle génération. A Lyon, le Groupe franchit une nouvelle étape dans le déploiement de véhicules autonomes avec la mise en service de deux navettes Navya totalement intégrées à la circulation. A Newcastle, Keolis débutera, d’ici la fin de l’année, une expérimentation de navettes autonomes intégrées dans la circulation. A Göteborg, Keolis a présenté, en partenariat avec Volvo, un bus électrique de 12 mètres de long dans son dépôt. Ce prototype est capable de se garer, de se rendre sur les zones de nettoyage et de recharge de manière entièrement autonome.

Rennes, première mise en circulation mondiale de la navette nouvelle génération d’EasyMile

Depuis novembre 2018, Keolis Rennes assure, pour le compte de Rennes Métropole, la desserte du campus universitaire Beaulieu 1, grâce à deux navettes autonomes Navya. Keolis étoffe son expérimentation avec l’intégration, le 18 novembre 2019, de deux navettes autonomes du constructeur EasyMile. Cette mise en circulation marque le début de la collaboration entre Keolis et EasyMile ainsi que le premier déploiement mondial de la navette GEN 3. Dotée de capteurs plus performants, cette nouvelle génération de navette vise à permettre à terme une exploitation en pleine autonomie, sans opérateur à bord.

100% électriques, gratuites et accessibles aux personnes à mobilité réduite, ces deux navettes d’EasyMile circulent du lundi au vendredi, de 7h45 à 18h30, selon un intervalle de 7 à 15 min. Elles s’ajoutent aux deux navettes de Navya, en circulation depuis novembre 2018 sur la ligne 100 du réseau de transport public de Rennes Métropole, STAR. Longue de 1,3 km, cette ligne, qui a été conçue pour développer une solution intermodale de mobilité dans la zone de l’Université, est complémentaire de la ligne de bus C4 du réseau STAR et de la future ligne B du métro (à la station Beaulieu-Université).  

Désormais composée de quatre véhicules, la flotte de cette expérimentation permet à Keolis de tester pour la première fois l’interopérabilité entre différents constructeurs sous une supervision unique.

Cette expérimentation, qui s’inscrit dans le projet « Mobilités intelligentes » porté par Rennes Métropole, est soutenue par des financements EVRA (Expérimentation de Véhicule Routier Autonome) dans le cadre de l’appel à projet ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie).

Chiffres clés de l’expérimentation à Rennes

  • 1,3 km de distance
  • 4 navettes (2 Navya, 2 EasyMile)

Lyon, un nouveau service de navettes autonomes mis en circulation sur la voirie et intégré au réseau de transport en commun

Depuis le 15 novembre dernier, Keolis Lyon, exploitant du réseau de transport en commun public de l’agglomération lyonnaise, le SYTRAL (Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise) et Navya ont mis en service deux navettes autonomes pour desservir quotidiennement le quartier de Décines, autour du Groupama Stadium.

Cette expérimentation complète l’offre de transport existante au sein de l’agglomération et répond aux enjeux de la desserte du dernier kilomètre. Intégrées au réseau de transport public TCL, ces deux véhicules offrent une connexion directe entre la station Décines Grand Large de la ligne de tramway T3 et la station Parc OL (ligne 85), du lundi au samedi, de 8h30 à 19h30 (sauf les jours de match et d’évènements).

Les véhicules circuleront intégralement en milieu urbain sur la voirie aux côtés des voitures, en interaction avec les éléments de signalisation routière. Ils franchiront quatre carrefours à feux tricolores dont un rond-point, sur une distance de 1,4 km, ce qui constitue un défi technique inédit.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du dispositif européen AVENUE (Autonomous Vehicles to Evolve to New Urban Experience), sélectionné par le projet européen HORIZON 2020, pour le développement des véhicules autonomes dans les villes européennes.

Après la première expérimentation mondiale d’une navette électrique autonome, Navly, dans le quartier de Confluence à Lyon, en 2016 (plus 43 000 voyageurs à ce jour), le SYTRAL et Keolis confirment leur statut de pionner en matière de nouvelles mobilités.

Chiffres clés de l’expérimentation à Lyon

  • 1,4 km de distance
  • 2 nouvelles stations desservies : Décines Grand Large et Parc OL
  • 18km/h en vitesse maximale
  • 7 à 9h d’autonomie
  • 10 places
  • 15 min d’intervalle entre les passages des navettes en heure de pointe

Newcastle, une navette autonome prochainement mise en circulation 

D’ici la fin de l’année, Keolis Downer, la filiale australienne de Keolis, débutera l’expérimentation d’une navette autonome Navya à Newcastle, ville de 360 000 habitants au nord de Sydney. La navette sera intégrée au cœur de la circulation, sur un parcours de 2 km.

Le Groupe renforce ainsi l’offre de transport de la ville, qui comprend désormais des services de bus, tramway, navettes autonomes, navettes fluviales et transport à la demande. Exploité depuis 2017 par Keolis Downer, il s’agit du premier réseau multimodal confié à un opérateur privé en Australie.

Chiffres clés de l’expérimentation à Newcastle

  • 2 km de distance
  • 11 places

Göteborg, présentation d’un bus électrique autonome

Le 12 novembre 2019, Keolis et Volvo ont présenté un bus électrique de 12 mètres de long dans le dépôt de Keolis à Göteborg, en Suède. Ce prototype est capable de se garer, de se rendre sur les zones de nettoyage et de recharge de manière entièrement autonome.

Grâce à un logiciel développé par Volvo, le bus est commandé et surveillé depuis un centre de contrôle. L'automatisation des tâches conduites dans le dépôt permet de réduire le temps de manœuvre des bus au dépôt, et donc d'améliorer la disponibilité de la flotte et de réduire la taille des dépôts en optimisant les emplacements de parking. Elle permet également de minimiser les risques de collision et d'optimiser la sécurité.

******

Ces nouvelles mises en circulation et expérimentations témoignent de la volonté du Groupe de contribuer activement au futur de la mobilité en définissant, en collaboration avec les autorités organisatrices de mobilité, de nouvelles solutions de mobilité afin d’accroître l’attractivité et la vitalité des territoires.

Depuis leur lancement en 2016, les navettes autonomes exploitées par Keolis, dans 35 sites, ont parcouru plus de 80 000 km et transporté près de 200 000 voyageurs.