Keolis déploie les navettes autonomes dans les campus universitaires

17-12-2018
Le 17 décembre 2018, Keolis a lancé un service de navettes autonomes sur le campus de l'université de Lille à Villeneuve d'Ascq (Cité Scientifique). Après Rennes, c'est la seconde ville française et la quatrième ville dans le monde où le Groupe propose ce mode de transport innovant au sein d'une université.

A Rennes, les navettes autonomes desservant l’université ont immédiatement été adoptées par la population : en trois semaines d’exploitation près de 3000 passagers les ont empruntées, soit environ 200 voyageurs chaque jour, un record de fréquentation pour ce nouveau mode de transport !

Keolis est le seul exploitant de transport public à proposer cette solution de mobilité sur des campus français. Les résultats des expérimentations menées par le Groupe prouvent la pertinence de l’utilisation de navettes autonomes au sein de sites universitaires, un service dont il compte accélérer le déploiement.

Keolis a lancé avec la Métropole Européenne de Lille, le 17 décembre 2018, le second service de navettes autonomes français en zone universitaire. Cette nouvelle expérimentation illustre la volonté du Groupe de développer cette offre de transport sur ces lieux de vie, en complémentarité avec les autres solutions de mobilité.

Une offre complémentaire intégrée aux réseaux existants

Sur les campus universitaires, zones moins bien desservies par les transports en commun, les navettes autonomes sont une solution de mobilité efficace, propre et adaptée aux attentes du public. Elles permettent de répondre à la problématique du premier et dernier kilomètre en connectant les différents lieux stratégiques de l'université aux réseaux de transport public existants (métro, lignes de bus, parc relais). Ces véhicules proposent aussi une alternative à la voiture individuelle et une offre complémentaire à la marche à pied, au vélo et à la trottinette.

Ce mode de transport, 100% électrique, a également un impact positif sur la pollution et le bruit.

Pour Keolis, les navettes autonomes apportent une réponse adéquate aux besoins de déplacement dans les campus. Encouragé par les résultats de ses expérimentations en Australie et à Rennes, le Groupe est désormais convaincu du fort potentiel de ce marché.

Après les bons résultats enregistrés en Australie…

Keolis a testé pour la première fois un service de navettes autonomes en zone universitaire à la Trobe University de Melbourne en 2018, et une expérimentation est toujours en cours à la Flinders University d'Adelaïde.

A la Trobe University, l'étude a montré l'intérêt des voyageurs pour ce transport, notamment pour rejoindre la station de train la plus proche en soirée et la nuit, ou quand les conditions météorologiques sont défavorables. Les navettes autonomes sont également plébiscitées par les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite.

…et un record de fréquentation à Rennes…

Le 15 novembre 2018, Keolis a lancé la ligne 100 sur le campus de Beaulieu. C'est la première fois en France qu'une ligne d'un réseau de transport public est entièrement assurée par des navettes autonomes. Leur succès a été immédiat : sur les trois premières semaines d'exploitation près de 3000 passagers les ont empruntées, soit environ 200 personnes quotidiennement, un record de fréquentation en France pour ce mode de transport. Cette réussite démontre la pertinence de ce service en réponse aux attentes des passagers.

Avec 6 arrêts sur un parcours long de 1,3 kilomètre, la navette permet de mieux desservir l'Université de Rennes 1. Le service, gratuit, est opérationnel en journée du lundi au vendredi, et renforcé par un deuxième véhicule aux heures de pointe. Des rampes d'accès automatiques facilitent la montée à bord aux personnes à mobilité réduite. Via l'application mobile du réseau STAR, les passagers peuvent connaître la position et les horaires d'arrivée des navettes.

La moitié du trajet s'effectue au cœur du trafic routier et l'autre moitié dans un espace réservé aux modes de transport plus doux (vélos, etc.).

… une nouvelle expérimentation sur un campus de la métropole lilloise

Ce lundi 17 décembre 2018, Keolis et la Métropole Européenne de Lille ont mis en circulation deux navettes autonomes. Cette nouvelle expérimentation est menée pendant un an sur le campus de l'Université de Lille à Villeneuve d'Ascq (110 hectares), qui accueille plus de 20 000 étudiants et 1600 chercheurs chaque jour.

C'est la première fois en France que des navettes autonomes circulent sur l'intégralité de leur parcours sur la voie publique, en route ouverte et partagée avec les piétons, vélos et véhicules motorisés.

C'est aussi la première fois qu'elles empruntent un rond-point sans aucune assistance externe (ni feux rouges ou détecteurs dans la voirie). Cette expérimentation représente une étape supplémentaire en vue d'une parfaite intégration des véhicules autonomes dans le paysage urbain.

Les navettes desservent 4 arrêts sur un parcours de 1,4 kilomètre et offrent une connexion avec deux stations de métro. Ce service, gratuit pour tous, est accessible aux personnes à mobilité réduite grâce aux rampes qui équipent les navettes. Ces dernières fonctionnent toute la journée du lundi au vendredi, avec une fréquence de passage plus élevée aux heures de pointe.

Alternative à la voiture, les navettes permettent aux automobilistes de terminer leur trajet après avoir laissé leur véhicule sur les parkings attenants. Quant aux utilisateurs de transport en commun, ils peuvent rejoindre plus facilement les arrêts de métro.

Les expériences menées par Keolis sur des campus en France et à l'étranger prouvent que le service de navettes autonomes correspond aux besoins des populations présentes sur les zones universitaires.

Complémentaire de l'offre de transport traditionnelle, cette solution de mobilité partagée et écologique s'intègre parfaitement aux réseaux de transport public existants. Les projets de Lille et Rennes font d'ailleurs partie de ceux proposés par le consortium SAM (Sécurité et Acceptabilité de la conduite et de la Mobilité autonome) dans sa réponse à l'appel à projets EVRA (Expérimentation de Véhicules Routiers Autonomes) de l'ADEME.

Convaincu de l'intérêt que présentent les navettes autonomes pour améliorer la desserte des campus, Keolis compte accélérer le déploiement de ce service.

 

Crédit photo : Vincent Lecigne