Reconduit par la Métropole Européenne de Lille, Keolis dévoile ses nouveaux objectifs pour le réseau Transpole

06-04-2018 Le 15 décembre 2017, la Métropole Européenne de Lille renouvelait sa confiance au groupe Keolis pour l’exploitation du réseau Transpole. Ce nouveau contrat, qui démarre le 1er avril 2018, génèrera un chiffre d’affaires cumulé de 2 milliards d’euros. Il représente à ce titre la plus grande délégation de service public de France et le premier budget de la Métropole Européenne de Lille, métropole la plus rurale de France. Répondant aux nouvelles attentes de la Métropole Européenne de Lille (MEL) et aux besoins des voyageurs, Keolis propose un nouveau projet de mobilité à ce territoire de 90 communes et 1,2 million d’habitants ainsi qu’aux visiteurs de la MEL. Zoom sur les objectifs et grands projets qui échelonneront ces 7 prochaines années.

Augmenter le trafic de 18%

223,7 millions de voyages, c’est le chiffre de fréquentation que vise Keolis à la fin de la concession de service public en 2024. Pour y parvenir, l’exploitant mise sur une nouvelle offre fondée sur une restructuration du réseau. Plus efficient, celui-ci se veut aussi plus attractif pour séduire davantage de métropolitains et veillera à garantir un traitement équitable des territoires de la MEL.

Dès 2019, les 7 lignes TER présentes sur le territoire de la Métropole Européenne de Lille seront accessibles avec la tarification Transpole et le nombre de Liane sera doublé pour former un réseau hiérarchisé autour de 23 lignes structurantes auxquelles s’ajoutent des lignes complémentaires et les Citadines.

Humaniser le réseau et lutter contre la fraude

En parallèle et afin de lutter contre le sentiment d’insécurité que peuvent ressentir les voyageurs, Transpole mettra en place un important dispositif d’humanisation et de sécurisation du réseau. Celui-ci se traduit par l’apparition de nouveaux métiers, complétant la présence quotidienne assurée par les équipes de contrôleurs et de médiateurs. 120 agents dédiés à la sécurité des voyageurs ont ainsi fait leur apparition sur le réseau le 1er avril 2018. En liaison permanente avec le PC Assistance ouvert 24h/24, ceux-ci ont pour mission de rassurer les voyageurs, prévenir les conflits et sécuriser les espaces.

Autre nouveauté depuis le 1er avril, les Welcomers. A travers eux, Keolis souhaite améliorer significativement le parcours et l’expérience de voyage. Chaque jour, ces équipes sont à la disposition des voyageurs, dès le démarrage du service (5H30) jusqu’à sa fermeture (1H30) pour les accueillir, les informer et les guider tout au long de leur trajet. Ils sont présents sur l’ensemble du réseau bus, métro, tramway, ainsi que sur les pôles d’échanges.

150 projets d’investissement pour valoriser le patrimoine

Pour garantir le bon fonctionnement et la performance du réseau Transpole, mais aussi pour que les coûts de maintenance restent maîtrisés, il faut continuer à investir. La MEL a confié à Keolis un plan d’investissement important pour rénover et renouveler les biens qui arrivent en fin de vie et mettre en place de nouveaux équipements et services. Mise en place du contrôle d’accès, installation de bornes de rechargement de titres dans les communes, ou encore le wifi dans les stations et les Lianes en sont quelques exemples...

Les prochaines étapes :

  • Mars à juin 2018 : Concertation réseau bus
  • Avril 2018 : Arrivée des welcomers et des agents de sécurité sur le réseau
  • Juin à novembre 2018 : Déploiement des portillons d’accès dans 6 nouvelles stations de métro
  • Début 2019 : Nouvelle offre intégrant le TER, la restructuration du réseau bus, le transport à la demande et le covoiturage dynamique

Développer l’usage des transports en commun dans une parfaite maîtrise des coûts, telle est notre ambition. Cette efficience nous permettra de réaliser des économies qui serviront à investir sur de nouvelles offres de mobilité.

La sécurité dans les transports en commun est une attente forte des voyageurs. Nous devons la renforcer pour inciter les métropolitains à utiliser davantage le réseau Transpole.

Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille (MEL)

Avec cette nouvelle structuration du réseau, 75% des habitants de la Métropole Européenne de Lille se trouveront à proximité d’un axe fort : métro, tramway, Liane ou TER.

À la demande de la MEL, nous installerons cette année des portillons d’accès dans 6 nouvelles stations et en 2020, l’ensemble des 60 stations de métro en seront équipées.

Gilles Fargier, Directeur Général de Transpole, filiale de Keolis