Avec Île-de-France Mobilités, Keolis expérimente la technologie Navilens à Versailles, permettant de simplifier les déplacements des personnes déficientes visuelles dans les transports en commun, une première en France.

Jusqu’en juillet 2021, Keolis expérimente, avec un panel d’utilisateurs déficients visuels, la technologie NaviLens à Versailles, dont l’objectif est de rendre les transports publics plus inclusifs et accessibles, notamment pour les personnes en situation de handicap visuel. Cette technologie est utilisée pour la première fois en France le long des parcours reliant des quais de la gare Versailles-Chantiers, exploitée par Transilien, à des quais de la gare routière, exploitée par Keolis Versailles pour Île-de-France Mobilités. Des QR codes « augmentés » sont disposés le long des parcours, permettant de guider les voyageurs dans leurs déplacements, d’identifier les bus à l’approche et d’indiquer les horaires des prochains passages en temps réel.

Inscrire l’innovation au coeur d’une mobilité plus inclusive

Île-de-France Mobilités et ses partenaires investissent massivement sur son réseau de transport en commun depuis plusieurs années afin de proposer un environnement accueillant et sécurisant pour tous et notamment ceux qui ont des difficultés à se déplacer. Ces améliorations dans la mobilité quotidienne des voyageurs portent sur l’ensemble de la chaîne de déplacement et offrent une meilleure accessibilité de l’information (en amont et pendant le trajet), des espaces (gares, stations, arrêts de bus) et des véhicules (trams, trains, bus etc.), en prenant en compte les différents besoins des personnes en situation de handicap. L’objectif est de permettre à chacun de se déplacer avec la plus grande autonomie.
Dans le cadre de la politique régionale d’Île-de-France Mobilités, Keolis met l’innovation au coeur d’une mobilité plus inclusive, en s’appuyant sur un constat : 80% des voyageurs possèdent un smartphone.
C’est dans cet esprit que Keolis, en co-construction avec Île-de-France Mobilités, la Communauté d’Agglomération de Versailles Grand Parc, SNCF et l’association Valentin Haüy, qui agit en faveur des personnes déficientes visuelles, mène actuellement une expérimentation à la gare de Versailles-Chantiers, destinée à aider les personnes aveugles et malvoyantes à acquérir plus d’autonomie dans leurs déplacements grâce à l’application NaviLens.

Faciliter le guidage des voyageurs avec la technologie NaviLens

Déjà déployée ou en expérimentation sur des réseaux de transport public de villes à l’international, notamment en Espagne (Barcelone et Murcia) et aux Etats-Unis (New York, Los Angeles et San Diego), la technologie NaviLens s’appuie sur un mécanisme de reconnaissance d’image à partir de QR codes « augmentés », disposés le long de parcours clients identifiés, et d’une application pour smartphone qui permet le guidage vocal des voyageurs déficients visuels.
Grâce à une technologie brevetée, il est possible pour les utilisateurs de l’application de capturer ces QR codes jusqu’à des distances éloignées et des angles conséquents. Une fois les QR codes scannés,
les utilisateurs peuvent poursuivre leur parcours grâce à l’annonce vocale par l’application de la distance les séparant des codes et aux informations pratiques contenues par ces codes (description d’un élément physique, indication de guidage, prochains passages en temps réel…).
La technologie Navilens peut également répondre aux besoins de mobilité d’autres voyageurs que ceux souffrant d’un handicap visuel comme les touristes, freinés par la barrière de la langue, ou les voyageurs peu habitués aux lieux : l’application NavilensGO peut ainsi transmettre les informations encapsulées dans les QR codes en réalité augmentée, dans 33 langues différentes.

Keolis expérimente la technologie NaviLens à Versailles

 

Télécharger le communiqué de presse complet