Keolis lance une deuxième navette électrique autonome en Belgique

10-10-2018
Après la mise en service d’une première navette autonome en Belgique début septembre, Keolis a lancé le 4 octobre une deuxième expérimentation de navette entièrement électrique et autonome à Braine-l'Alleud (Waterloo), près de Bruxelles. Keolis effectue ce lancement en partenariat avec NAVYA, société française spécialisée dans la conception et la construction de véhicules électriques autonomes, ainsi qu'avec le ministère belge de la Mobilité, l'institut Vias (Institut belge de la sécurité routière) et Baloise Insurance.

La navette électrique autonome NAVYA circule dans des conditions de trafic normales sur un parcours de 2,4 km dans la zone touristique de Waterloo, célèbre pour la bataille qui s'y est déroulée il y a deux cent ans entre les armées française, britannique, néerlandaise et prussienne et qui attire plus de 500 000 visiteurs chaque année.

La navette transporte les visiteurs entre la Butte du Lion, le musée de Waterloo et le Château-ferme de Hougoumont.

La navette électrique autonome est un mode de transport idéal pour les campus universitaires, les parcs d'attractions et les hôpitaux. Elle constitue une excellente solution de desserte du dernier kilomètre et vient ainsi compléter le réseau de transport en commun existant. 

La navette électrique autonome NAVYA peut accueillir jusqu'à 15 passagers, y compris des personnes à mobilité réduite grâce à sa zone réservée aux fauteuils roulants. Elle comporte des capteurs Lidar, un GPS RTK, un capteur odométrique, une connexion V2X et des caméras qui lui permettent de détecter les autres véhicules comme les piétons et de circuler sur des routes publiques. L’essai vise à étudier les réactions des passagers et des usagers de la route afin d’améliorer la technologie et de s’assurer qu’elle s’intègre parfaitement et en toute sécurité dans la vie quotidienne du site avant sa mise en service dans d’autres lieux touristiques.

Keolis, pionnier de la mobilité autonome partagée

Au cours des dernières années, les collectivités ont manifesté un intérêt croissant pour les solutions de mobilité autonome, ce qui a permis aux projets pilotes de se multiplier et de démontrer la viabilité de cette technologie, capable de (re)définir la mobilité quotidienne, dès à présent et dans un futur proche. Pionnier de la mobilité autonome partagée, Keolis mène déjà d’autres expérimentations en partenariat avec NAVYA. Des essais de longue durée sont actuellement en cours en France (La Défense, Lyon), ainsi qu'aux États-Unis (Las Vegas), au Canada (Candiac), en Australie (Melbourne et Adélaïde) et maintenant en Belgique. 

Depuis le lancement du service à Lyon, en France, en septembre 2016 – le premier service de navette autonome au monde – Keolis a effectué plus de 30 essais et démonstrations, parcouru plus de 40 000 km et transporté plus de 120 000 passagers en navettes autonomes, en France et à l'étranger.* 

* France : Paris (La Défense et Roissypole avec ADP), Lyon (Confluence), Strasbourg ; Danemark (Aalborg) ; Espagne (Barcelone) ; Royaume-Uni (London Queen Elizabeth Olympic Park) ; Canada (Candiac, Montréal) ; États-Unis (Las Vegas, Atlanta) ; Australie (Université de La Trobe - Melbourne, Université Flinders - Adelaïde) et en Belgique (Han-sur-Lesse et Waterloo).

Nous sommes ravis de travailler avec nos partenaires sur ce nouvel essai. Après avoir transporté plus de 1 000 passagers à Han-sur-Lesse, nous sommes impatients de voir les premiers résultats à Braine-l'Alleud. Conduite dans un site touristique attractif, cette nouvelle expérimentation va nous permettre d’évaluer l’acceptabilité de ce nouveau mode de transport partagé auprès d’un grand nombre de personnes. Cet essai démarre peu de temps après la démonstration réussie, au salon ITS de Copenhague, de l’Autonom Cab, un robot-taxi 100% autonome et électrique, transportant jusqu’à 6 personnes, développé par NAVYA.

 

Marc Renouprez, directeur régional Europe continentale