Keolis lance le service KeoBike aux Pays-Bas

07-12-2016. Syntus, filiale néerlandaise du Groupe Keolis, inaugure un nouveau service de vélo en libre-service (VLS) dans les provinces de Veluwe et d’Utrecht aux Pays-Bas. La spécificité de ce service, qui compte une flotte de 340 KeoBikes, est que l’ensemble des démarches pour valider la location (réservation, paiement, déverrouillage du vélo) se gèrent directement sur smartphone. L’ensemble du système sera alimenté par des panneaux photovoltaïques offrant ainsi une solution 100% écologique. Une nouvelle illustration de la volonté du Groupe de développer des solutions de mobilité digitales et durables, et ce, dans l’ensemble de ses filiales.

Syntus, filiale néerlandaise de Keolis, lance le concept du KeoBike aux Pays-Bas : un parc de 340 vélos en libre-service répartis dans 24 stations entre les provinces de Veluwe et d’Utrecht (régions orientale et centrale des Pays-Bas). 

L’une des spécificités du service est l’aspect « dématérialisé » de l’offre puisqu’il suffit désormais d’un smartphone pour réserver, déverrouiller son vélo et régler la location de façon instantanée.

Le nouveau service entend faciliter la mobilité quotidienne des voyageurs en résolvant la problématique du «premier» et du «dernier» kilomètre.Le nouveau service entend faciliter la mobilité quotidienne des voyageurs en résolvant la problématique du «premier» et du «dernier» kilomètre.

 

Une offre adaptée pour une mobilité plus flexible

Pour un trajet, une même personne se retrouve bien souvent à devoir prendre plus d’un moyen de transport différent.

Keolis a donc déployé le service KeoBike, dans le but de simplifier le parcours voyageur, grâce notamment à l’application mobile Mobilock qui permet de réserver et de déverrouiller son vélo rapidement à l’aide de son smartphone.

Les déplacements de chaque vélo sont suivis en temps réel grâce à la solution de géolocalisation iBeacon, intégrée au mécanisme de verrouillage des KeoBikes. On peut rendre le vélo dans n’importe laquelle des stations KeoBike à disposition.

Les carrousels Lo Minck, où sont suspendus les vélos, ont été pensés pour s’intégrer de manière esthétique et optimisée dans le paysage urbain. Syntus s’est également associé à Feluagroep, une entreprise qui œuvre en faveur de la réinsertion sociale des personnes exclues du marché du travail, pour gérer les besoins de maintenance et de réparation des vélos.

Avec le lancement de KeoBike aux Pays-Bas par Syntus, Keolis compte désormais une flotte totale de 17 340 vélos.