Keolis obtient le renouvellement du contrat de Blois, avec la mise en circulation prévue d’une première ligne de bus 100% électrique

Publié le 25 Novembre 2020
Le 13 novembre 2020, la Communauté d’Agglomération de Blois, Agglopolys, dans le Loir-et-Cher, a renouvelé sa confiance à Keolis pour l’exploitation et la maintenance de l’ensemble de son réseau de transport public Azalys.

D’une durée de huit ans, ce nouveau contrat de délégation de service public débutera le 1er janvier 2021 et générera un chiffre d’affaires cumulé de près de 100 M€. Il s’accompagnera de la refonte du réseau prévue le 1er septembre 2021.

Exploitant du réseau Azalys, Keolis aura pour mission de renforcer l’offre de transport au sein du territoire, de promouvoir une mobilité plus durable, à travers notamment la conversion d’une ligne avec des bus 100% électriques, et d’augmenter la fréquentation d’ici la fin du contrat.

Une offre de transport enrichie

Destiné à desservir la ville de Blois et les 42 autres communes de la Communauté d’Agglomération Agglopolys, où sont situés de nombreux châteaux de la Loire, le réseau de transport Azalys évoluera à partir du 1er septembre 2021, afin de répondre au besoin croissant de mobilité des 110 000 habitants de l’Agglomération et de ses visiteurs (+38% de fréquentation depuis 2013).

Actuellement structuré autour de sept lignes de bus principales, d’une navette électrique de centre-ville, d’un service de transport à la demande et d’un service de transport pour les personnes à mobilité réduite, le réseau bénéficiera, à compter de septembre 2021, de nombreuses évolutions, parmi lesquelles :

  •  L’amélioration de l’offre urbaine existante, grâce à :

- une meilleure desserte des principaux points d’intérêt de la ville (centres culturels, sportifs et économiques notamment)

- une fréquence accrue pour « la ligne de bus des salarié(e)s » (principalement empruntée par les actifs de l’Agglomération) avec une hausse de 7 à 11 allers-retours en heures de pointe. Elle desservira les principales zones d’activité de l’Agglomération où est regroupée la plupart des entreprises (près de 2 000)

- la création d’une ligne inter-quartiers sans desserte du centre-ville

- un renforcement de l’offre :

               - Les dimanches, durant lesquels les communes du cœur de l’Agglomération seront désormais desservies ;

               - En soirée, des bus circuleront après 23h00 les vendredis et samedis dans le centre-ville

-        l’intégration d’un nouveau circuit pour la navette électrique en centre-ville

  • Le renforcement de l’offre périurbaine :

-        la refonte du service de transport à la demande, désormais disponible dans quatre zones autour de pôles-relais de l’Agglomération et qui permettra de réserver une navette jusqu’à 30 minutes avant le départ

-        un aménagement de la desserte des établissements scolaires, notamment de ceux situés en dehors de la commune de Blois.

Un renouvellement de la flotte orienté vers les énergies propres

Dans le cadre du contrat, il est prévu le renouvellement intégral de la flotte de la ligne la plus fréquentée du réseau, avec l’intégration de six bus 100% électriques. Après la navette de centre-ville, il s’agira de la première ligne 100% électrique de l’Agglomération. En vue du lancement de cette ligne, en septembre 2021, Keolis prépare actuellement la transformation du dépôt, avec la mise en place de bornes électriques où le rechargement des véhicules pourra s’effectuer.

Outre la diminution du bruit et des vibrations, grâce à la motorisation électrique, les utilisateurs de cette ligne pourront également bénéficier d’une expérience voyageur enrichie à travers la mise à disposition d’un réseau wifi et d’écrans connectés à bord.

Keolis confirme sa présence dans la région Centre Val de Loire

Grâce au renouvellement de ce contrat, le Groupe confirme sa forte présence dans cette région. Outre le réseau de transport urbain de Blois, Keolis exploite également ceux d’Orléans, de Tours, de Châteauroux, de Dreux et de Montargis.