Keolis obtient le renouvellement du contrat de transport public d’Alès

07/01/2021
Le 3 décembre 2020, le Syndicat Mixte des Transports du Bassin d’Alès (SMTBA), dans le Gard, a renouvelé sa confiance à Keolis pour l’exploitation et la maintenance de l’ensemble de son réseau de transport public, dont le nom NTecC sera remplacé par Ales’Y. Marque qui sera déclinée sur les différentes offres de mobilité : Ales’Y en Bus, Ales’Y en Covoiturage, Ales’Y à Vélo et Ales’Y à Trottinette.

D’une durée de neuf ans et huit mois, ce nouveau contrat de délégation de service public a débuté le 1er janvier 2021 et générera un chiffre d’affaires cumulé de plus de 120 M€.

D’ici la fin du contrat, Keolis, qui aura comme objectif d’augmenter la fréquentation du réseau et les recettes commerciales de 28%, accompagnera l’Agglomération dans la transition énergétique de sa flotte de véhicules, qui se traduira notamment par le déploiement du premier réseau de covoiturage public en France, le développement de nouveaux services de mobilité (trottinettes à assistance électrique) et par l’expérimentation de la mise en circulation d’un bus à hydrogène.

 

Une offre de transport élargie et plus durable, avec l’expérimentation de la mise en circulation d’un bus à hydrogène


Destiné à desservir la commune d’Alès et 101 autres communes du syndicat mixte des transports du bassin alésien, qui compte 147 000 habitants, le réseau NTecC est actuellement structuré autour de 113 lignes (13 lignes urbaines, 25 lignes périurbaines, 8 lignes de desserte des marchés, 60 lignes à vocation scolaire et 7 lignes de transport à la demande), de navettes de centre-ville électriques et d’un service de location de vélos à assistance électrique.

Afin de répondre plus finement aux besoins de mobilité au sein de ce territoire en partie rural, le futur réseau de transport Ales’Y évoluera dès 2021, en intégrant 25 lignes supplémentaires et bénéficiera de nombreuses évolutions parmi lesquelles :

Le doublement de la flotte de vélos à assistance électrique, avec l’intégration, en janvier 2021, de 100 vélos supplémentaires, qui portera la flotte à 200 vélos
La conversion des navettes centre-ville en 100% électrique et gratuite. Dans le prolongement de la mise en service de deux premiers véhicules électriques en 2020, un troisième équipera les navettes gratuites proposées en centre-ville.

Le lancement, au printemps 2021, du premier réseau de covoiturage public, structuré autour de 10 axes de circulation au sein du territoire, avec l’objectif de réduire le nombre de voitures individuelles circulant au quotidien. Les communes situées sur ces axes disposeront d'une aire de covoiturage ou d'arrêts de bus que desservira le conducteur, qui sera indemnisé pour chaque trajet réalisé avec une personne au minimum.
La mise à disposition d’un service de 50 trottinettes à assistance électrique, qui sera adossé au lancement du réseau de covoiturage, afin de permettre aux covoitureurs de bénéficier d’une solution de mobilité pour effectuer le « dernier kilomètre » de leur déplacement.

Par ailleurs, afin d’accompagner l’Agglomération dans sa volonté d’accélérer la transition énergétique de son territoire, Keolis initiera une démarche d’évaluation des véhicules à énergies alternatives. A partir de mai 2021, un bus 100% hydrogène sera expérimenté sur les lignes 1 à 4 du réseau.

Une expérience voyageur plus connectée et digitale


Symbole de la modernisation du réseau, les clients pourront bénéficier, dès le printemps 2021, de l’application mobile Ales’y. L’information voyageurs sera significativement renforcée grâce à cette application, qui permettra notamment d’obtenir des informations en temps réel concernant les prochains passages de bus.
A terme, l’achat des titres de transport sera également facilité avec la dématérialisation de toute la gamme tarifaire, qui sera accessible directement sur le site internet ou sur smartphone (M-ticket).