Keolis reconduit pour l’exploitation des services de mobilité de Rennes Métropole

20-10-2017. Le 19 octobre 2017, Rennes Métropole a renouvelé sa confiance au Groupe Keolis, en le choisissant comme délégataire des services de mobilité de son territoire. Le nouveau contrat, qui débutera le 1er janvier 2018 pour une durée de 7 ans, générera un chiffre d’affaires cumulé de 960 millions d’euros. Le nombre de collaborateurs de Keolis Rennes passera de 1 000 à 1 150.

La nouvelle délégation de service public (DSP) « Mobilité » intégrera, en plus des services déjà gérés par Keolis aujourd’hui :

  • la mise en service d’une deuxième ligne de métro, qui s’accompagnera de la restructuration du réseau de bus
  • de nouveaux services de mobilité : covoiturage dynamique, optimisation de l’offre vélo en libre-service et développement de la location longue durée de vélos à assistance électrique
  • le lancement d’une nouvelle application, STARMobilités, regroupant les différents services du réseau de transport STAR et des informations utiles (horaires de cinéma, météo, congestion routière…) en temps réel sous un même portail
  • la mutation vers le bus électrique : expérimentation de 8 bus Bolloré de 2018 à 2020 et passage des bus STAR et des minibus de TPMR Handistar à une motorisation électrique dès 2021.
  • le déploiement d’un nouveau service de billettique à partir de 2019 et l’installation de portillons d’accès dans le métro afin de lutter contre la fraude.

Avec cette nouvelle délégation de service public, axée sur l’innovation et la transition énergétique, Rennes Métropole et Keolis souhaitent enrichir l’offre de mobilité afin de constituer une véritable alternative à la voiture solo en changeant les comportements et les usages en matière de mobilité du quotidien. L’augmentation de fréquentation visée est de +32%, pour passer de 85 millions de voyages annuels en 2018 à 112 millions en 2024.

A l’issue d’une procédure d’appel d’offres, Rennes Métropole a décidé de reconduire Keolis à la tête de l’exploitation de son réseau de transports collectifs STAR, qui dessert les 43 communes d’un territoire habité par 445 000 personnes.

D’une DSP « Transport » à une DSP « Mobilité »

Keolis, l’exploitant de la DSP Transport du réseau STAR depuis 1998, devient, à compter du 1er janvier 2018, le délégataire des services de mobilité du territoire de la métropole rennaise.
Le nouveau contrat intègre désormais, au-delà de la ligne de métro, des bus et du service de transport des personnes à mobilité réduite HANDISTAR déjà gérés par Keolis, l’exploitation d’une deuxième ligne de métro, les vélos en libre-service (auparavant marché public), le développement de la location longue durée de vélos à assistance électrique, la création d’un service de location courte durée de différents types de vélos, la gestion de « La maison du vélo », et un service de covoiturage dynamique.
Un nouveau système de billettique sera déployé à partir de 2019. En plus de développer les fonctionnalités du Pass multiservices Korrigo, la carte bretonne des déplacements et des services, ce système permettra de limiter la fraude grâce à l’installation de portillons d’accès dans le métro, de passer du ticket papier au billet sans contact et d’offrir de nouveaux moyens de paiement NFC ou open payment.

Par ailleurs, l'offre de transport sera considérablement renforcée pour les communes extra-urbaines, notamment grâce à la mise en service de la deuxième ligne de métro :

  • 1 million de kilomètres supplémentaires pour les lignes de bus métropolitaines (extra-rocade) grâce à leur rabattement sur les pôles d’échanges du métro et à la réduction du nombre de bus urbains en intra-rocades ;
  • extension des horaires en soirée pour les lignes desservant les communes de plus de 6 000 habitants.

Mise en service d’une 2ème ligne de métro et restructuration du réseau de bus

Afin de répondre efficacement à la hausse démographique au sein de la métropole, Keolis accompagne le projet de lancement d’une seconde ligne (ligne b) de métro automatique sans conducteur dont le lancement est prévu en 2020.
Lancée en 2002, la ligne a (8,6 km et 15 stations desservies), qui compte parmi les plus fiables du monde (selon l'étude sur le métro automatique publiée en avril 2016 par le cabinet de conseil Wavestone), effectue 130 000 voyages quotidiens en moyenne.
Le réseau STAR est fortement structuré par cette ligne a qui a engendré, depuis sa mise en service, une hausse de fréquentation sur l’ensemble du réseau. La création d’une nouvelle ligne s’avérait donc nécessaire. D’une longueur de 13,4 km, la future ligne b sera intégralement automatisée et sans conducteur. Avec une vitesse commerciale de 37 km/h et une capacité de 179 voyageurs par rame, la ligne devrait transporter en moyenne 113 000 voyageurs par jour. Cette ligne structurera et enrichira l’offre de transport de la métropole. Les lignes a et b devraient assurer 60% du trafic global.

Les tracés et fréquences de passage des lignes de bus urbains seront restructurés pour s’adapter à la nouvelle ligne de métro.

Mutation vers le bus électrique

Rennes Métropole, qui affiche d’importantes ambitions en matière de transition énergétique, a décidé depuis 2015 de stopper l’achat de bus diesel. Dans la continuité de cette décision, le contrat prévoit l’expérimentation de 7 bus standards et un bus articulé de la gamme BlueBus 100% électriques (Bolloré), de 2018 à 2020.

A partir de 2020, le réseau de bus STAR, y compris les minibus Handistar dédiés aux personnes en situation de mobilité réduite, passera progressivement à la motorisation électrique.

Le vélo, tendance forte de la nouvelle DSP

En cohérence avec la politique volontariste en matière de mobilité durable de Rennes Métropole,
Keolis va considérablement enrichir l’offre vélo avec 700 vélos proposés en libre-service (VLS) et 1 800 vélos à assistance électrique (VAE) proposés en location annuelle. Keolis gérera également la Maison du vélo, outil de promotion de l’ensemble des services vélos permettant d’accéder à une offre de location courte durée de tous types de vélos, informant sur les différents services vélos et sur les itinéraires cyclables de la métropole, et offrant l’entretien des vélos personnels ainsi qu’une Maison du vélo mobile, installée dans un bus réaménagé et permettant de démultiplier ses actions dans les communes.

STARMobilités, une application innovante

La nouvelle application mobile STARMobilités, disponible dès mars 2018, est une application citoyenne de transport associant des informations sur les horaires de cinéma, les prévisions météorologiques, la congestion routière…) à une application de transport mobile regroupant toutes les fonctionnalités de calculateur d’itinéraire, information voyageurs, achats et rechargement de titres.
Un service de covoiturage programmé ou dynamique (en temps réel) sera intégré dans cette application STARMobilités. Il permettra de mettre en relation en temps réel des automobilistes et leurs passagers potentiels pour des trajets quotidiens.
L’application unique STARMobilités affichera ainsi, pour un trajet recherché en temps réel, toutes les solutions alternatives à la voiture solo (métro, bus, vélos en libre-service mais aussi covoiturage).

Chiffres clés de la prochaine DSP

  • 470 véhicules (bus + autocars + taxis)
  • 2 lignes de métro : a (8,6 km/30 rames) et b (13,4 km/25 rames)
  • 151 lignes de bus
  • 21 lignes urbaines
  • 47 lignes métropolitaines
  • 3 services de bus spécifiques
  • 80 lignes à vocation scolaire
  • 700 vélos en libre-service
  • 1 800 nouveaux vélos à assistance électrique en location par an, en plus des 3 500 déjà en circulation (revente des vélos au locataire à l’issue de la location)