Keolis remporte aux Pays-Bas son plus gros contrat de bus électriques

Le 24 septembre 2019, les provinces d'Overijssel, de Flevoland et de Gelderland, aux Pays-Bas, ont attribué au Groupe Keolis le réseau de transport en commun d’Ijssel-Vecht, qui compte 140 lignes de bus. Dans le cadre de ce contrat, le Groupe aura en charge l’exploitation et la maintenance de 300 nouveaux bus entièrement électriques, qui transporteront 17 millions de passagers par an. Keolis franchit une étape majeure en matière de développement et de déploiement de solutions d'électromobilité au service des Autorités Organisatrices de Mobilité (AOM) souhaitant accélérer leur transition énergétique. Ce nouveau contrat constituera en effet la plus grande flotte de bus électriques exploitée par le Groupe.

Le 24 septembre 2019, en étant désignée opérateur du réseau d’Ijssel–Vecht, la filiale néerlandaise de Keolis a remporté l'exploitation et la maintenance de 300 nouveaux bus électriques pour le compte des provinces d'Overijssel, de Flevoland et de Gelderland, afin d’accompagner ces trois AOM dans leur transition vers une mobilité propre. 

Le déploiement et l’exploitation des nouveaux bus électriques débutera en décembre 2020 dans les provinces d'Overijssel et de Gelderland (à l'est des Pays-Bas), puis, à partir de 2021 dans la province de Flevoland (centre du pays). Ces trois provinces affichent une population totale de plus de 3,5 millions d'habitants répartis entre zones rurales et urbaines, notamment dans plusieurs villes de taille moyenne (plus de 50 000 habitants) comme Zwolle, Deventer, Lelystad, Apeldoorn et Ede. Les 300 bus électriques circuleront sur un réseau de 140 lignes, desservant notamment 53 gares. 

Les provinces de Gelderland et Overijssel, avec lesquelles nous travaillons déjà depuis dix ans, et la province de Flevoland, avec laquelle nous commençons un nouveau partenariat, peuvent compter sur notre expérience dans l’accompagnement des autorités organisatrices de mobilité dans leur transition énergétique, comme nous le faisons déjà en France, en Norvège, en Suède, aux États-Unis et au Canada. Propres, silencieux et fiables, ces bus électriques permettront d'améliorer sensiblement l'efficacité environnementale du système de transport public, ainsi que l'expérience passager et la qualité de vie de tous les habitants de la région.

 

Bernard Tabary, Directeur Exécutif International du Groupe Keolis

Dans le cadre de ce gain, Keolis conservera les 500 collaborateurs actuels et recrutera 200 nouveaux salariés. L’effectif total du Groupe dans le pays s’élèvera alors à 2 400 employés. 
Présent aux Pays-Bas depuis 1999, le Groupe y exploite des trains régionaux, des services de bus, de bus à haut niveau de service (BHNS), de transport à la demande et de vélos en libre-service. 

2019, année de l’électromobilité pour Keolis

Dans ses différents pays d’implantation, Keolis s’engage auprès des AOM et des passagers en faveur d’une mobilité plus durable. Les marchés récemment remportés par le Groupe accélèrent sa contribution à la transition énergétique.
En France, Keolis a récemment lancé les lignes de BHNS 100 % électriques d’Amiens (mai 2019) et de Bayonne-Biarritz-Anglet (septembre 2019) et prépare actuellement le lancement du BHNS hydrogène de Pau, prévu pour la fin de l'année. 
En Europe, le Groupe mène également de nombreux projets en faveur de l’électromobilité. Outre ses flottes électriques en Suède et aux Pays-Bas, il a notamment remporté en juin 2019 un réseau de bus 100 % décarboné de la ville de Bergen, en Norvège. 
Aux États-Unis, Keolis exploite la flotte de bus électriques de Greensboro (Caroline du Nord), Foothill (Californie du Sud) et Reno (Nevada). Au Canada, le Groupe est devenu, en décembre 2018, le plus grand opérateur de bus scolaires de type C 100 % électriques en Amérique du Nord.