Keolis remporte le contrat de bus de Bergen avec une flotte 100% décarbonée

La filiale norvégienne de Keolis, Keolis Norge, a remporté son premier contrat d’exploitation de bus en Norvège, à Bergen. Le réseau de bus, 100% décarboné, sera principalement électrique. Le contrat, d’une durée de 9 ans et demi, débutera le 1er décembre 2020. Il générera un chiffre d’affaires cumulé prévisionnel de 333 millions d’euros. Keolis renforce sa présence à Bergen, où le Groupe exploite le réseau de tramway depuis 2010. Ce contrat marque une nouvelle étape dans le développement de la stratégie « électromobilité » du Groupe.

A la suite d’un appel d’offres, Keolis Norge s’est vu confier, le 27 juin 2019, l’exploitation de son premier réseau de bus par l’Autorité organisatrice de mobilité de Bergen (Skyss). Fonctionnant entièrement aux énergies alternatives, les 136 bus de la flotte, principalement électrique, circuleront dans le centre et l’ouest de la ville. Ils devraient parcourir 5,7 millions de kilomètres par an et transporter 17 millions de voyageurs.

La mise en circulation de ces bus, sans émission de CO2, contribuera à offrir une meilleure qualité de vie aux habitants et touristes de Bergen. Avec près de 300 000 personnes, Bergen est la 2ème plus grande ville du pays après la capitale, Oslo.

Près de 10 ans de présence en Norvège

Présent dans le pays depuis 2010, Keolis emploie actuellement 140 personnes. Outre le futur réseau de bus, le Groupe exploite actuellement le réseau de tramway de Bergen, qui s'étend sur 20 km et compte 28 véhicules. Attribué en 2010, le contrat, qui a récemment été reconduit pour huit années, comprend désormais la maintenance du réseau, en plus de son exploitation. Fort du succès rencontré par ce réseau de tramway, une extension est envisagée à horizon 2022.

 

L’exploitation de ces deux modes de transport permettra ainsi de proposer aux voyageurs de Bergen une offre de mobilité plus intégrée.

2019, année clé de l’électromobilité pour Keolis à l’international et en France

Acteur de la transition énergétique, Keolis s’engage auprès des autorités organisatrices de transport et des voyageurs pour promouvoir une mobilité plus durable.

Outre le réseau de bus de Bergen, Keolis mène de nombreux projets en faveur de l’électromobilité à l’international. Au-delà de ses flottes électriques en Suède et aux Pays-Bas, le Groupe sera bientôt, aux Etats-Unis, à la tête de la 2ème plus grande flotte électrique de la côte Est. Opérateur des bus de Greensboro, en Caroline du Nord, depuis janvier 2019, Keolis a lancé en février dernier la première ligne de bus entièrement électriques de l’Etat. A terme, l’intégralité de la flotte (43 bus) sera convertie à l’électrique.

Sur la côte Ouest, dans le comté de Los Angeles, Foothill Transit a choisi le Groupe pour exploiter son réseau de 147 bus dont 14 électriques et l’accompagner dans son projet de plan de mobilité 100 % électrique d’ici à 2030.

Au Canada, Keolis est devenu, en décembre 2018, le plus grand opérateur d’autobus scolaires de type C 100% électriques en Amérique du Nord.

En France, Keolis a lancé à Amiens, en mai dernier, le premier service de BHNS (Bus à haut niveau de service) 100% électriques.

Fin 2018, le Groupe Keolis exploitait environ 3 900 véhicules à énergie alternative, dont 1 225 au GNV (gaz naturel de ville), 382 hybrides et 312 électriques.

Chiffres et informations clés concernant le réseau de bus de Bergen :

  • 9 ans ½ de contrat
  • 333 M€ de chiffre d’affaires prévisionnel
  • 136 bus
  • 5,7 millions de kilomètres prévus par an
  • 17 millions de passagers par an
  • 340 employés prochainement recrutés