Soutien aux professions essentielles

En proposant des services dédiés et solidaires, ou simplement en témoignant haut et fort leur gratitude, les équipes de Keolis étaient en première ligne pour soutenir les professions essentielles au cœur de la crise sanitaire.

A Nancy : solidarité avec les soignants

« Avec la Métropole du Grand Nancy et dès le début du confinement, nous avons mis en place MobiSanté, un service gratuit de transport à la demande sur réservation à destination du personnel hospitalier n'ayant pas de bus ou de tram à proximité de leur domicile, ou dont les horaires ne permettaient pas de prendre les transports en commun »,  explique Xavier Lemarié, directeur général de Keolis Grand Nancy.

En moyenne ce sont 145 voyageurs quotidiens avec des pics à presque 200, qui ont bénéficié chaque jour de cette initiative solidaire qui a été étendue dès le 30 mars 2020 aux autres professions essentielles. » Au mois de juin, la filiale a d’autre part aménagé et mis à disposition l’un de ses bus pour une campagne gratuite de dépistage du virus au plus proche du public

A Nottingham : applaudissements pour la première ligne

« Durant la crise sanitaire, tous les jours à 20h00, le service de tramway a été interrompu pendant quelques minutes afin de permettre aux conducteurs comme aux passagers, d’applaudir en hommage au personnel de santé et aux autres professionnels en « première ligne » dans la lutte contre le COVID-19 », explique Paul Robinson, directeur général du réseau de tramway de Nottingham. 

Plusieurs autres réseaux ont également témoigné leur solidarité avec les soignants, comme à Besançon où les conducteurs de bus et de tramway offraient chaque jour un concert de klaxons devant l'hôpital pour remercier le personnel médical de son engagement.