La mobilité de demain selon Keolis

Pour répondre aux besoins de tous les citoyens et réduire la place de la voiture individuelle dans les villes, nous défendons une vision ambitieuse des transports du quotidien : connectés, autonomes, partagés et écologiques. Nous inventons dès aujourd’hui la mobilité du futur, capable de relever les nouveaux défis des territoires.

Prêts pour la révolution de la mobilité ! 

Plus de la moitié de la population mondiale réside aujourd’hui en ville. À cette urbanisation massive qui génère une explosion des besoins de mobilité, s’ajoute une évolution profonde des attentes des citoyens. De plus en plus mobiles, les voyageurs souhaitent une expérience de mobilité, plus simple, plus agréable et plus personnalisée. Ils privilégient désormais l’économie du partage à celle de la propriété et attendent des décideurs qu’ils agissent pour préserver l’environnement.
Autant d’enjeux qui expliquent pourquoi, après les révolutions du ferroviaire et de l’automobile, une troisième révolution de la mobilité est en cours. Pour relever ce défi, nous nous réinventons et défendons une nouvelle vision de la mobilité du quotidien, connectée, autonome, partagée et écologique. 

Keolis - passengers

9,8

milliards d’habitants dans les villes en 2050 contre 4 milliards aujourd’hui

(source : Rapport de l’ONU daté de Juin 2017)
Public transport- Keolis

15%

de croissance par an du marché mondial du transport public d’ici à 2020

(Source: étude sur le marché de la smart city – Cabinet Grand View Research)
Autonom Cab

+35%

de véhicules partagés d’ici à 2020

(Source: étude sur le marché de la smart city – Cabinet Grand View Research)

Place à la mobilité connectée 

A l’heure du numérique, les passagers ont trois attentes principales révélées par l’Observatoire international des mobilités digitales de Keolis et Netexplo : le temps réel, la personnalisation de l’offre et la possibilité d’être guidés durant leurs trajets. 
Nous développons des applications mobiles qui, à l’image de PlanBooKTicket, permettent un parcours voyageur 100% dématérialisé. Autre exemple : à Dijon, la carte bancaire « sans contact » devient un véritable titre de transport. Et grâce à des partenariats noués avec des leaders du digital, nous proposons des solutions de transport inédites : en Australie par exemple, Keolis Downer et la start-up VIA expérimentent un service de mobilité à la demande en temps-réel qui groupe les courses sans détours ni attente, pour venir chercher les voyageurs à leur domicile ou au point de prise en charge le plus proche, afin de les connecter au réseau de transport public ou de les déposer directement à leur destination finale. 

Vers une mobilité autonome  

L’autonomie des véhicules est un gage de sécurité et de performance depuis longtemps. La preuve : depuis son inauguration en 1983, le métro automatique sans conducteur de Lille exploité par Keolis n’a jamais connu d’accident mortel. Et c’est aussi la ligne de métro qui, avec 66 secondes, affiche l’intervalle entre deux rames le plus réduit au monde en heures de pointe. Aujourd’hui, l’autonomisation de la mobilité est aussi un axe d’innovation dans le développement des nouvelles solutions de mobilité du quotidien, complémentaires aux modes capacitaires traditionnels. Grâce aux navettes autonomes électriques que nous déployons avec notre partenaire Navya, nous offrons une nouvelle réponse à la problématique du premier et dernier kilomètre en zone dense ou non desservie par les transports collectifs. Déjà plus de 100 000 passagers en ont fait l’expérience ! Et tout aussi silencieux et écologique, l’Autonom Cab (taxi autonome collectif) fera bientôt son apparition sur les routes en Europe et aux États-Unis.  

Et toujours plus écologique

La mobilité de demain a un rôle crucial à jouer dans la transition énergétique des territoires. Cet impératif, renforcé d’année en année par l’évolution des réglementations, est au cœur de notre mission et de notre stratégie d’innovation. Dans de nombreux réseaux comme celui de Foothill près de Los Angeles, ou à Rennes et Orléans, nous exploitons des bus 100% électriques. En Île-de-France, nous testons un tram-bus électrique. À Las Vegas, La Défense, Melbourne, Montréal ou Londres, nous avons mis en service ou lancé des expérimentations de navettes autonomes, électriques elles aussi. Et à Stockholm, ou Göteborg en Suède : 100% de nos bus roulent déjà depuis plusieurs années avec des carburants alternatifs au diesel.  

Précédent