En Norvège, Keolis lance le réseau de bus 100% décarboné de Bergen

En Norvège, Keolis lance le réseau de bus 100% décarboné de Bergen, avec l’objectif de réduire les émissions de CO2 de 85%
30 novembre 2020
Le 1er décembre 2020, la filiale norvégienne de Keolis, Keolis Norge, a débuté l’exploitation du réseau de bus 100% décarboné de Bergen, le premier contrat de bus du Groupe dans le pays. D’une durée de 10 ans, il devrait générer un chiffre d’affaires cumulé de plus de 400 M€.

La flotte du réseau, qui comprend 138 bus dont 102 électriques, fonctionne exclusivement aux énergies alternatives, ce qui permettra de réduire les émissions de CO2 d'environ 85 % pendant la durée du contrat, par rapport à une flotte de véhicules thermiques. Le lancement de ce nouveau réseau, qui illustre l'expertise de Keolis en matière de mobilité durable, permet désormais au Groupe d’exploiter près de 3 800 bus décarbonés en France et à l’international.
Grâce à ce contrat, Keolis renforce sa présence à Bergen, où il opère également le réseau de tramway depuis 2010, permettant de proposer une offre de mobilité plus intégrée aux voyageurs de Bergen. Keolis y exploite ainsi un contrat multimodal, à l’instar de certains confiés en Australie, au Danemark et aux Etats-Unis.

Un réseau de bus 100% décarboné dans la 2ème plus grande ville de Norvège

En juin 2019, l’autorité organisatrice de mobilité de Bergen (Skyss) a attribué à Keolis un contrat de dix ans, pour l'exploitation et la maintenance d’un réseau de 138 véhicules décarbonés, débuté le 1er décembre 2020. Le réseau, qui dessert le centre et l’ouest de la ville, comprend 27 lignes et relie notamment la gare et l’hôpital et bénéficie de correspondances avec le réseau de tramway de la ville.
La flotte comprend 102 bus électriques du constructeur Yutong, 10 trolleybus Solaris et 26 bus Volvo fonctionnant à l’huile végétale hydrotraitée (HVO). La mise en circulation de ces véhicules aux énergies alternatives, qui devraient parcourir 5,7 millions de km par an, permettra de réduire les émissions de CO2 d'environ 85 % pendant la durée du contrat, et de contribuer ainsi à l’amélioration de la qualité de vie des 300 000 habitants de Bergen et de ses visiteurs. Le remplacement d’un bus diesel par un véhicule électrique permettra d'économiser environ 50 tonnes de CO2 par an.
Dans le cadre de la préparation de ce contrat, une nouvelle équipe de direction a été nommée et a notamment assuré le recrutement et le transfert, depuis l’opérateur précédemment en charge de l’exploitation du réseau, de 285 conducteurs, qui ont suivi une formation adaptée aux spécificités de la conduite de ce type de véhicules. Parallèlement, le dépôt de bus du réseau, situé à Mannsverk près de Bergen, a été modernisé et équipé d’infrastructures capables de recharger jusqu'à 91 bus simultanément. Le rechargement, qui se déroule de nuit, nécessite cinq à six heures et permet aux bus de circuler en autonomie pendant sept à dix heures.

Communiqués de presse

Keolis remporte un nouveau contrat de bus à énergies alternatives en Suède, dans le comté d’Uppsala

31 mai 2021

Pierre Gosset nommé Directeur Exécutif Industriel de Keolis

9 février 2021

Keolis obtient le renouvellement du contrat de Montluçon, avec l’object

26 août 2021

Keolis débute l’exploitation d’un réseau de plus de 400 bus dans la région de Sydney

4 novembre 2021