La sécurité sanitaire dans les transports en commun
La sécurité et la sûreté de tous
une priorité absolue

Pour que chacun puisse se déplacer sereinement, la sécurité et la sûreté sont des impératifs absolus. Keolis s’engage au quotidien dans l'ensemble de ses réseaux pour protéger ses passagers et ses collaborateurs, quel que soit le mode de transport emprunté.  

Définitions

Sécurité :

La sécurité concerne les risques à caractère involontaire, accidentel ou de type « catastrophe naturelle » (incendie, accident du travail, explosion, etc.). Pour y faire face, Keolis s’engage à protéger ses collaborateurs et à mettre en place des moyens humains, techniques et organisationnels de prévention et d’intervention.

Sûreté :

La sûreté relève d’actes de malveillance motivés par une intention volontaire de nuire à autrui, aux biens ou à la réputation d’une entreprise (attentats, agression, vol, acte d’incivilité, etc.).

La sécurité et la sûreté avant tout

Keolis déploie dans tous ses réseaux une démarche exigeante d’amélioration continue de la sécurité qui vise un seul objectif : le zéro accident responsable. Cette démarche commune repose sur un référentiel de management de la sécurité, des procédures, des formations, des outils partagés et des plans d’action déclinés localement par chaque filiale. En complément, notre politique sûreté vise à faire des transports des lieux sûrs pour tous dans l’ensemble de nos pays d’implantation. Enfin, aux côtés des autorités organisatrices de mobilité, nos équipes se mobilisent pour assurer leurs missions de service public dans les meilleures conditions sanitaires possible.

Objectif : zéro accident responsable

Conducteurs, opérateurs de maintenance, managers… la sécurité est l’affaire de tous. Et parce que la sécurité repose avant tout sur les compétences de nos collaborateurs, nous proposons des formations et des conférences sur plusieurs thématiques : sécurité de l'exploitation, sécurité sanitaire, risques voyageurs, etc. Nos filiales mènent régulièrement des actions de communication et de sensibilisation auprès du grand public, principalement les publics scolaires. Comme avec les dispositifs nudges, ou méthode « coup de pouce », installés dans certains cars scolaires pour inciter les élèves à attacher leur ceinture.

Prudence aux abords des tramways : la campagne « Karlo le rhino »

« Un tramway pèse l’équivalent de 40 rhinocéros. Face à lui, vous ne ferez jamais le poids ! » : c’est le slogan de la campagne de prévention lancée en Australie et déployée depuis dans plusieurs de nos filiales. L’objectif ? Inciter les piétons et les cyclistes à redoubler de vigilance aux abords des rames de tramway.

Faire de nos transports des lieux sûrs : une composante clé de la qualité de service

Sécuriser les espaces et prévenir la délinquance dans les transports est une exigence forte des autorités organisatrices de mobilité, mais aussi de nos voyageurs et de nos collaborateurs. Dès lors, notre politique sûreté prend en compte toutes les formes de menaces et d’atteintes pour assurer la protection des personnes et des biens et garantir la continuité de service du transport public.

Sûreté et prévention de la délinquance : la force du partenariat

En France, le Groupe promeut le développement de partenariats locaux, notamment, avec des partenaires non institutionnels (associations investies dans la médiation des conflits ou dans la lutte contre la toxicomanie par exemple). Côté institutionnel, nous avons signé en 2020 une convention nationale de coopération avec la gendarmerie nationale, afin de renforcer la présence des forces de l’ordre dans et aux abords des transports. Les gendarmes participent à la sécurisation des personnes et des biens en luttant contre la fraude, les incivilités et la délinquance. En complément, certaines filiales signent des conventions avec les polices municipales, comme à Bordeaux, Dijon ou Laval. Une dynamique qui se développe parallèlement à l’international.

Prévention des atteintes sexistes et sexuelles : les réseaux font bloc

Nous menons des actions spécifiques sur l’ensemble de nos réseaux en France et à l’international pour lutter contre les atteintes sexistes et sexuelles dans les transports. À Lille et à Lyon, des marches exploratoires sont organisées pour évaluer le ressenti des femmes pendant leur trajet et identifier les améliorations pouvant être mises en place pour renforcer leur sentiment de sécurité. À Amiens et Orléans, un service de descente à la demande en soirée est proposé pour les personnes qui souhaitent descendre entre deux arrêts, au plus près de leur lieu de destination. En 2021, le Groupe a lancé une campagne nationale à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et a mis en place un e-learning pour l’ensemble de ses collaborateurs.

Prévention et lutte contre la fraude : une présence sur le terrain

Dans chaque réseau, Keolis détermine des plans d’action concrets de lutte contre la fraude pour fournir une réponse adaptée aux attentes des autorités organisatrices de mobilité locales, en termes de sûreté et de rentabilité. Nos contrôleurs habilités et assermentés sont présents sur le terrain pour orienter les usagers, dissuader la fraude et réprimer l’usage des transports sans titre ou avec un titre non adapté. Les agents de médiation, de sécurité et de contrôle de la fraude représentent 5 % de l’effectif de Keolis.

Assurer la sécurité sanitaire

Avec la crise sanitaire de la Covid-19, Keolis s’est mobilisé aux côtés des autorités organisatrices de mobilité pour faire face à ce contexte inédit. Adaptation des plans de transport pendant les phases de confinement, désinfection des véhicules et des stations, mise à disposition de gel hydroalcoolique, campagnes pour faire respecter les gestes barrières, déploiement du titre de transport dématérialisé et du paiement sans contact : de nombreuses mesures de prévention sont déployées pour préserver la santé des voyageurs et des collaborateurs et limiter au maximum leur risque d’exposition.

Service mobile de téléconsultation : une première en France

En France, en partenariat avec le département de la Vendée, Keolis Santé a lancé la première Unité Mobile de Téléconsultation en France. Avec son ambulance spécifique, son matériel connecté et son équipage infirmier/ambulancier, cette unité facilite l’accès aux soins des patients isolés ou éloignés des médecins. Et pendant la crise sanitaire, elle a permis d'alléger la pression sur les services hospitaliers tout en protégeant les plus fragiles.

Podcast, à vous la parole : Mikael Mourey et Stéphanie Boisnard