Le train
Des réseaux ferroviaires sur quatre continents

Porté par sa capacité à relier les territoires, le confort qu’il offre aux voyageurs et sa faible empreinte carbone, le transport ferroviaire est plébiscité dans le monde entier. Fort de son expérience dans la conception, l’exploitation et la maintenance de réseaux multimodaux, Keolis propose une offre de trains toujours plus adaptée aux besoins des territoires. 

Une référence mondiale

Keolis déploie aujourd’hui son savoir-faire ferroviaire partout dans le monde, et sur tous types de territoires : lignes urbaines denses, trains de banlieue, liaisons régionales.

Un train devant le capitole des Etats-Unis

En chiffres

  • Près de 5 000 km de lignes

  • 11 réseaux de trains (en exploitation et en construction) dans sept pays : Allemagne, Australie, États-Unis, France, Pays-Bas, Royaume-Uni, Sénégal

  • Le plus important réseau d’Amérique du Nord en gestion déléguée, à Boston aux États-Unis

  • Premier opérateur privé à exploiter un réseau ferroviaire à Adelaïde, en Australie

*Chiffres à fin 2020

Keolis-Train

Rapprocher les territoires

Chaque jour, les réseaux de trains exploités et maintenus par Keolis répondent aux attentes de mobilité des citoyens, à l’échelle locale et régionale. Notre expertise du transport ferroviaire se déploie en Europe, aux États-Unis, en Afrique, mais aussi en Australie avec le démarrage en janvier 2021 du contrat d’exploitation et de maintenance du réseau de trains de banlieue d’Adélaïde, qui compte 1,3 million d’habitants.


Une photo de train 2

Une solution intégrée au réseau global

Parce que le trajet des voyageurs ne s’arrête pas à la gare, Keolis s’efforce de garantir une offre de transport du premier au dernier kilomètre. Pour cela, le Groupe travaille avec les autorités organisatrices de mobilité sur la mise en place de pôles d’échanges multimodaux, d’une signalétique claire, et de combinaisons multimodales avec l’ensemble des modes de transport présents sur le territoire : métros, tramways, bus, voitures ou vélos en libre-service, etc.

Au Sénégal, le train express régional (TER) qui reliera bientôt le centre-ville de Dakar à l’aéroport international Blaise-Diagne offrira des connexions avec les réseaux locaux de bus, de cars rapides et de taxis, dans les 14 gares qui jalonneront son parcours. Le but : favoriser l’usage des transports en commun dans la capitale sénégalaise et en finir avec les embouteillages qui paralysent chaque jour la métropole.

Un levier de développement des territoires à l’échelle régionale

En facilitant les déplacements de milliers de voyageurs dans, autour et entre des métropoles, Keolis contribue au développement économique des territoires, mais aussi à l’emploi. En Australie, Keolis est en charge depuis janvier 2021 de l’exploitation et la maintenance d’un réseau long de 132 km desservant 89 stations sur quatre lignes, dans la banlieue d’Adelaïde. Un contrat de huit ans, avec une possibilité d’extension de quatre années supplémentaires. Keolis s’engage notamment à moderniser le réseau, grâce à la mise en service de 12 trains électriques, et à augmenter ainsi sa capacité de 15 % en heures de pointe.

Rendre les voyages toujours plus agréables

Soucieux de rendre l’expérience voyageurs toujours plus agréable, Keolis met les technologies au cœur de ses réseaux de trains.

Des outils digitaux pour faciliter la vie des usagers

Dans les provinces de Gelderland et d’Overijssel aux Pays-Bas, Keolis a déployé une application MaaS (Mobility as a Service) permettant aux voyageurs des trains nationaux et régionaux de réserver, payer et valider leur titre de transport directement depuis leur smartphone, mais aussi de planifier leurs itinéraires multimodaux, grâce à l’intégration des autres modes de transport présents dans la région.

La data au service des voyageurs

Aux États-Unis, où Keolis exploite les 14 lignes, 139 stations et 640 km de voies du Grand Boston, le Groupe a équipé ses trains de capteurs capables de compter le nombre de passagers, d’enregistrer les vibrations, de mesurer la température des rames ou encore de détecter les éventuels dysfonctionnements des portes. Objectif ? Planifier les opérations de maintenance, limiter les pannes et les retards, mais aussi ajuster le nombre de rames en fonction de l’affluence, pour un confort sans cesse amélioré.